Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Karun Chandhok aurait refusé une offre de l'écurie Hispania

F1: Karun Chandhok aurait refusé une offre de l'écurie Hispania

Par ,

D’après GMM

Le pilote indien Karun Chandhok affirme qu’il a refusé une offre faite par la petite écurie Hispania Racing Team qui lui aurait permis ainsi de rester en Formule 1 cette saison.

Son compatriote, Narain Karthikeyan, a été confirmé par Hispania vendredi matin. Il reste donc un volant de libre au sein de l’écurie espagnole. Chandhok a déclaré à l’agence de presse IANS avoir reçu une offre, mais l’avoir « refusé ».

« J’avais une offre, mais je l’ai refusée. Cela n’aurait pas été bénéfique pour mon avenir en F1, » de dire Chandhok.

« Courir pour cette écurie l’an dernier était raisonnable. Mais maintenant je recherche une équipe qui me permettra de compter des points au championnat, » de préciser l’Indien.

Il précise avoir centré son intérêt sur une « de deux équipes », mais qu’il ne désire ne rien dire de plus avant d’une entente ne soit finalisée « d’ici deux semaines ».

On croit que l’arrivée de Karthikeyan chez Hispania est directement liée à l’implication financière de son partenaire majeur, Tata.

Mais le patron de l’écurie, Colin Kolles, a toutefois précisé à Reuters qu’une telle entente n’avait pas encore été conclue.

« Nous aimerions évidemment beaucoup avoir Tata comme partenaire. Nous aimerions avoir plus de compagnies indiennes comme partenaires, » a-t-il précisé.

Kolles n’a pas démenti que Karthikeyan devait apporter du budget pour conduire, mais précise que cela est désormais courant en F1.

« Que croyez-vous que Sauber fait avec M. Perez ? Et Williams avec M. Maldonado ? Croyez-vous que nous faisons rouler une écurie de F1 avec de l’air ? L’argent doit bien venir que quelque part ! » d’affirmer Kolles.

Pour terminer, Kolles a confirmé que la nouvelle monoplace HRT ne sera pas prête pour les premiers essais d’intersaison tenus à Valencia. Il ajoute qu’elle pourrait aussi rater les suivants à Jerez.

« Peut-être disposerons-nous de la nouvelle voiture lors des deux dernières séances d’essais, » de conclure Kolles.