Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La police du Bahreïn disperse violemment des protestataires

F1: La police du Bahreïn disperse violemment des protestataires

Par ,

D’après GMM

À seulement une semaine de la tenue du Grand Prix de Bahreïn, la situation devient explosive dans ce petit royaume.

L’agence de presse AFP indique que vendredi, des policiers ont tiré des gaz lacrymogènes et des bombes assourdissantes aux protestataires qui manifestaient dans la capitale, Manama, contre la tenue de la course de Formule 1.

« Votre course est criminelle », criaient apparemment les manifestants.

Damon Hill, champion du monde 1996, a déclaré cette semaine son inquiétude à voir la F1 se rendre au Bahreïn, surtout après que plusieurs rumeurs ait indiqué que le gouvernement effectuait la chasse aux manifestants en fouillant les maisons.

Franz Tost, patron de l’écurie Toro Rosso, a toutefois dit vendredi : « Je ne vois aucun problème à aller au Bahreïn. La Formule 1 est un spectacle, et nous ne devons pas être mêlés aux actions politiques ».

« Si nous y allons, nous devons tenir notre course. Nous devons nous en tenir à notre course et garder l’aspect politique à part. Ces tensions doivent être résolues par quelqu’un d’autre que nous », a-t-il ajouté.