Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Un commissaire de course ravi du nouveau système de points de pénalité

F1: Un commissaire de course ravi du nouveau système de points de pénalité

Par ,

Après quatre courses cette saison, Derek Warwick juge que le nouveau système de permis à points est un succès.

Régulièrement nommé commissaire de course, Derek Warwick faisait partie des trois hommes de Bahreïn, lorsque Pastor Maldonado a reçu trois points de démérite pour avoir accroché Esteban Gutiérrez. C'est la plus grosse sanction émise jusqu'à maintenant.

Cinq pilotes ont été sanctionnés par des points sur leurs superlicenses depuis le début de saison. Jules Bianchi (Marussia) est le seul pilote à avoir été pénalisé deux fois.

Une fois que le pilote aura totalisé 12 points, il sera suspendu pour le grand prix suivant.

« Je pense que ça fonctionne », lance l'ancien pilote de F1 Arrows et Renault sur Sky Sports News.

« Peut-être que nous pourrions changer certaines choses en fin d'année, les points de pénalité sont peut-être trop élevés pour certains incidents, ou au contraire pas assez élevés. Charlie Whiting (directeur de course) est très fort pour analyser en fin de saison et apporter des ajustements », de commenter Derek Warwick.

Avant la mise en place de ce processus, les pilotes étaient généralement sanctionnés avec une combinaison de réprimandes et de perte de place sur la grille.

« Si quelqu'un obtient trop de points de démérite et est suspendu pour un grand prix, c'est parce qu'il a mal piloté durant l'année. Donc, le système est bon. Ce n'est pas différent de la circulation routière, si je vais trop vite trois ou quatre fois, je perds mon permis, c'est ainsi que ça devrait être », d'expliquer Derek Warwick, précisant que le système pourrait dissuader les récidivistes éventuels.

F1 Marussia MR03 Ferrari Jules Bianchi
Jules Bianchi, Marussia MR03-Ferrari. (Photo: WRi2)

État des points de pénalité par pilote, après quatre courses :

• Quatre points :
Jules Bianchi, Marussia - Deux points pour avoir accroché Pastor Maldonado en Malaisie + deux points pour un accrochage avec Adrian Sutil à Bahreïn.

• Trois points :
Pastor Maldonado, Lotus - pour son incident avec Esteban Gutiérrez à Bahreïn.

• Deux points :
- Valtteri Bottas, Williams - pour avoir gêné Daniel Ricciardo en Malaisie, en qualifications.
- Kevin Magnussen, McLaren - pour une collision avec Kimi Räikkönen en Malaisie.
- Adrian Sutil, Sauber - pour avoir forcé Romain Grosjean à quitter la piste à Bahreïn, en qualifications.