Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le Grand Prix du Canada revient à Montréal en 2010

F1: Le Grand Prix du Canada revient à Montréal en 2010

Par ,

Communiqué de presse

Les gouvernements du Canada et du Québec, la Ville de Montréal et Tourisme Montréal sont fiers d'annoncer le retour du Grand Prix du Canada à Montréal le 13 juin prochain grâce à un investissement de 15 M$ par année pour les cinq prochaines années.

De ces 15 M$, le gouvernement du Canada et Tourisme Montréal octroieront chacun 5 M$. Le gouvernement du Québec contribuera à hauteur de 4 M$ alors que la Ville de Montréal ajoutera 1 M$. En contrepartie, ces partenaires toucheront 30 % des revenus de la billetterie.

« Le gouvernement conservateur est fier d'accorder une contribution financière de cette importance au plus grand événement récréotouristique du pays. Grâce à notre soutien de 25 M$ sur cinq ans, la F1 revient en Amérique du Nord, et ça se fera chez nous, à Montréal. Agir dans l'intérêt des contribuables a toujours été d'une importance primordiale pour nous ; cette entente va dans ce sens. Les fonds investis auront un effet multiplicateur direct et tangible sur notre économie. Tout le monde en sort gagnant », a déclaré l'honorable Christian Paradis, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre responsable de la région de Montréal.

« Le Grand Prix du Canada est l'événement sportif possédant la plus grande incidence touristique au Canada. Des 300 000 personnes assistant à l'événement, 25 % proviennent de l'extérieur du Québec. Avec un rayonnement médiatique aussi puissant, c'est une vitrine exceptionnelle non seulement pour Montréal, mais pour le Québec tout entier. À lui seul, cet événement représente des retombées économiques de l'ordre de 89 M$ et engendre environ 75 000 nuitées dans les hôtels de la région, ainsi qu'un achalandage important au cours de cette fin de semaine de Grand Prix. Je ne peux que me réjouir de cette nouvelle », a expliqué la ministre québécoise du Tourisme, Nicole Ménard.

« Pour le Québec, cet événement représente, à lui seul, des recettes fiscales annuelles dépassant 10 M$, pour un investissement de 4 M$, moins les redevances de la billetterie. Nous avons ensemble, tous paliers de gouvernement confondus, travaillé sans relâche au cours des derniers mois pour ramener le Grand Prix à Montréal, tout en demeurant financièrement responsables. À la lumière de l'entente conclue je ne peux que me réjouir que nos efforts soient, aujourd'hui, couronnés de succès », a pour sa part indiqué le ministre québécois des Finances et ministre responsable de la région de Montréal, Raymond Bachand.

« Le retour de la Formule 1 à Montréal est la concrétisation de nos efforts soutenus et de notre détermination. Il s'agit d'une entente gagnant-gagnant qui respecte nos conditions ainsi que la capacité de payer des contribuables et qui amènera une stabilité pour les cinq prochaines années. Je suis très heureux que notre métropole récupère cette étape incontournable de la Formule 1 pour les amateurs de partout dans le monde et qui représente une opportunité exceptionnelle pour son rayonnement international», a déclaré pour sa part le maire de Montréal, Gérald Tremblay.

« Compte tenu des retombées fort appréciables qu'il génère pour les membres de notre association, Tourisme Montréal est heureux de contribuer au retour du plus important événement touristique du Canada. De plus, la télédiffusion du Grand Prix à l'échelle mondiale représente une vitrine exceptionnelle pour la destination et contribue à la promotion touristique de Montréal », a conclu Charles Lapointe, président-directeur général de Tourisme Montréal.


photo:Force India