Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le révolutionnaire amortisseur de McLaren enfin dévoilé!

F1: Le révolutionnaire amortisseur de McLaren enfin dévoilé!

Par ,

D'après GMM

La technologie du fameux et révolutionnaire amortisseur de McLaren, appelé « J-Damper », a enfin été dévoilée.

L'existence de cet amortisseur avait été rendue public lors des audiences de la FIA de l'automne dernier au sujet du transfert d'information qui aurait pu survenir quand l'ingénieur Phil Mackereth a quitté McLaren en faveur de Renault.

Il appert que le nom « J-Damper » avait été soigneusement choisi par les ingénieurs de McLaren dans le but de brouiller les pistes des autres écuries qui auraient été tentées de percer son secret.

En fait, cet amortisseur a été inventé par le professeur Malcolm Smith qui l'a ensuite fait breveter sous le nom anglais « inerter » (l'amortisseur d'inertie) par l'université de Cambridge en Grande-Bretagne. Les ingénieurs de McLaren ont découvert son existence par l'entremise d'un article technique paru dans un modeste magazine scientifique.

Il y a de cela trois ans, l'écurie de F1 McLaren, intéressée par l'amortisseur en question, en a acquis les droits contre rétribution, a adopté le nom de code de « J-Damper » et fait signer une entente de confidentialité à l'université.

Le magazine Business Week révèle aujourd'hui que l'entente est caduque et que l'université de Cambridge a vendu la licence de l'amortisseur d'inertie à l'entreprise Penske Racing Shocks qui l'offrira maintenant aux autres écuries de F1.

Voici comment l'amortisseur d'inertie fonctionne. Le but d'une suspension est d'amortir les chocs du roulage et de permettre aux pneus d'offir la meilleure adhérence. Le professeur Malcolm Smith a découvert que l'ajout d'un troisième amortisseur spécial pouvait grandement éliminer les mouvements parasites.

L'amortisseur d'inertie ressemble à un amortisseur ordinaire muni d'un point de fixation à une extrémité et dont le corps cylindrique loge un piston plongeur. Ce piston actionne un volant (flywheel) dont la rotation est générée par le déplacement du piston. Le volant absorbe d'énergie en tournant sur lui-même, ce lui limite les mouvements d'oscillations et de vibrations, résultant à une meilleure adhérence des pneus au sol.