Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: L'écurie Mercedes ne fera pas appel

F1: L'écurie Mercedes ne fera pas appel

Par ,

L’écurie de Formule 1 Mercedes GP a fait savoir qu’elle ne ferait pas appel de la décision controversée de pénaliser Michael Schumacher à l’issue du Grand Prix de Monaco.

Le communiqué de presse officiel précise que l’écurie a demandé à ses pilotes, Michael Schumacher et Nico Rosberg, de se remettre en mode course après avoir franchi la ligne du Safety Car jusqu’à la ligne d’arrivée, tel que permis par les articles 40.7 et 40.11 du Code sportif.

L’écurie précise être bien au courant de l’article 40.13 qui interdit de doubler quand la course se termine sous une neutralisation.

Mais les messages affichés sur les écrans par la FIA « Safety car in this lap » et « Track clear », en plus des feux verts indiquaient tous que la course ne se terminait pas sous les jaunes et qu’il était alors permis de doubler.

Le communiqué de presse ajoute que la majorité des écuries qui avaient des voitures dans le top 10 ont réagi de la même façon et ont demandé à leurs pilotes de se remettre en mode course pour le dernier virage.

Mercedes GP a présenté ses arguments aux commissaires de course qui ont compris la situation et ont avoué que c’était la première fois cette saison qu’une telle combinaison d’événements survenaient et compliquaient passablement les choses.

Mercedes ne porte aucun blâme sur Damon Hill que certains croient avoir influencé la décision de pénaliser son ancien adversaire. « Nous supportons complètement la décision des commissaires et celle des anciens pilotes, » de préciser le texte.

Mercedes déclare toutefois qu’elle trouve la pénalité exagérée, mais qu’elle est satisfaite que la FIA ait compris ses arguments.

Pour les meilleurs intérêts du sport, l’écurie allemande a décidé de ne pas faire appel de la décision.

Affaire terminée.