Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les pilotes Ferrari ne baisseront pas les bras

F1: Les pilotes Ferrari ne baisseront pas les bras

Par ,

Les pilotes de la Scuderia Ferrari, Fernando Alonso et Kimi Räikkönen, ont admis ne pas avoir l’intention de baisser les bras durant la seconde moitié de saison au volant de la rebelle F14 T.

« La voiture n’est toujours pas assez bonne. Il nous manque de l’appui aérodynamique et de la motricité », de dire Alonso.

« Kimi et moi travaillons beaucoup ensemble et les réunions sont bien longues cette année avec tant de difficultés à résoudre. Nous faisons constamment nos suggestions et commentaires tous les deux pour aider les ingénieurs à traduire cela pour les concepteurs à Maranello.

« Cela ne change toutefois pas vraiment le travail que j’effectuais déjà avec Massa et mes autres équipiers », d’ajouter Alonso.

« Nous pouvons toutefois faire un meilleur travail ensemble parce qu’il n’a visiblement pas été assez bon pour le moment. Nous devons nous hisser au niveau de Mercedes AMG en réglant toutes nos faiblesses », de poursuivre l’Espagnol.

Fernando Alonso, Kimi Raikkonen, Ferrari F14 T
Fernando Alonso, Kimi Räikkönen, Ferrari F14 T (Photo: WRi2)

Quant au taciturne Räikkönen, il affirme ne pas avoir perdu de vitesse depuis son retour chez Ferrari. Il admet ne pas avoir décroché les résultats espérés, mais demeure confiant de revenir, ainsi que Ferrari, au plus haut niveau.

« La première moitié de saison a été difficile », déclare le pilote de 34 ans.

« Je sais que je n’ai pas perdu de vitesse depuis l’an dernier. C’est donc très décevant d’avoir à se battre ainsi contre les ennuis et les problèmes que nous connaissons », ajoute-t-il.

« J’espère que le reste de saison sera meilleur, mais une journée un peu plus ensoleillée ne change pas vraiment la situation. Cela ne règle pas nos erreurs, les choses que nous devons améliorer afin de nous faire mieux travailler comme équipe.

« Il y a encore beaucoup de choses à régler avant de revenir là où nous devrions être », de souligner Räikkönen.