Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les salaires exorbitants des stars de la Formule 1

F1: Les salaires exorbitants des stars de la Formule 1

Par ,

D’après GMM

Selon la presse espagnole, le double champion du monde de Formule 1, leur compatriote Fernando Alonso, serait le pilote de F1 actif le mieux payé.

Le journal El Mundo, qui cite la publication spécialisée Business Book GP, révèle les salaires approximatifs des pilotes de F1 et indique que le salaire annuel que verse Ferrari à Alonso, excluant les contrats personnels, serait de 30 millions d’euros.

El Mundo classe ensuite Lewis Hamilton au second rang avec un salaire de 16 millions d’euros. On croit que Kimi Räikkönen, qui dispute cette saison le Championnat du monde des rallyes avec Citroën, gagne à peu près la même chose, somme que lui verse Ferrari en compensation de rupture de contrat.

Felipe Massa, serait payé 14 millions, soit la moitié de son illustre coéquipier chez Ferrari, Alonso.

Jenson Button, pilote McLaren, sera payé 9 millions d’euros annuellement, soit moins que Hamilton, mais plus que Michael Schumacher avec 8 millions.

Nico Rosberg aurait lui aussi 8 millions par année de Mercedes, ce qui le place devant Robert Kubica chez Renault avec 7,5 millions.

Il est intéressant de noter que Rubens Barrichello (Williams), avec son salaire de 5,5 millions, se place devant Mark Webber (Red Bull) 4,2 millions et Sebastian Vettel qui ne gagnerait, semble-t-il, que 2 millions d’euros par saison.

Les pilotes de l’écurie Lotus, Jarno Trulli et Heikki Kovalainen, gagneraient à peu près la même chose, soit 3 millions d’euros.

Timo Glock gagnerait environ 1 million chez Virgin GP, tandis que la recrue Nico Hülkenberg devrait se contenter de 700 000 euros.

Sous la barre du million d’euros, on retrouverait ainsi les pilotes Sauber avec 500 000 euros, Vitaly Petrov, Jaime Alguersuari et Sébastien Buemi à 400 000 euros, les pilotes de l’écurie Force India et Lucas di Grassi avec 200 000 euros.

Bruno Senna serait le pilote le moins bien payé avec un salaire (de misère) de 150 000 euros, soit 200 fois moins que Fernando Alonso !