Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les voitures turbo hybrides doivent être plus rapides

F1: Les voitures turbo hybrides doivent être plus rapides

Par ,

Adapté de GMM

Un fort vent de mécontentement souffle actuellement sur le paddock de Formule 1.

Les petites écuries sont en furie à cause des coûts qui grimpent, les amateurs sont frustrés par le son des moteurs, et il semble que les cotes d’écoute des Grands Prix soient en baisse.

Les pilotes, incluant ceux de la puissante écurie Mercedes AMG, ne sont pas heureux de la performance des pneus Pirelli.

« Nico (Rosberg) et Lewis (Hamilton) sont probablement heureux de leur domination, mais quand on leur parle en privé, ils affirment que l’expérience de pilotage n’est plus aussi pure qu’auparavant », de dire David Coulthard.

À Barcelone, les voitures 2014 étaient, en moyenne, plus lentes de 4 secondes au tour à comparer à l’année précédente. La réduction d’appui aérodynamique serait à blâmer.

Mais dans les rues de Monaco, le phénomène s’est répété, et cette fois, ce sont les pneus qui seraient en cause.

Les données obtenues de Sauber illustrent bien cette chute des performances. En 2013, les voitures négociaient le virage de Ste-Devote à 96 km/h. Cette vitesse a chuté à 90 cette année.

Autour de la piscine, les vitesses sont plus lentes de 8 km/h. Au virage du Casino, on parle de 15 km/h de moins. Les voitures passaient le virage du Bureau de tabac à 135 km/h au lieu de 149.

F1 Pirelli engineer tester
Un ingénieur Pirelli vérifiant les pneus. (Photo: WRi2)

Après s’être fait tirer dessus à boulets rouges durant la saison 2013, Pirelli a revu la composition de ses gommes et ses pneus 2014 sont beaucoup plus endurants, mais offrent aussi moins de grip.

« Nous pourrions facilement employer les gommes que nous avions durant la seconde moitié de la saison 2013 », de dire Felipe Massa au magazine Auto Motor und Sport.

Son journaliste, Michael Schmidt, affirme que Pirelli n’a pas écarté l’idée d’effectuer des corrections.

« Avec seulement quatre gommes pour les 19 circuits, il fallait faire des compromis. Nous aurions préféré disposer de plus d’options » de dire Paul Hembery de Pirelli.

« Hembery ne nie pas que des changements pourraient survenir cette saison », d’écrire Schmidt.