Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les volants complexes inquiètent aussi Nick Heidfeld

F1: Les volants complexes inquiètent aussi Nick Heidfeld

Par ,

D'après GMM

Nick Heidfeld est le nouveau pilote de F1 qui vient pointer les « dangers » potentiels du règlement sportif 2011.

Sebastian Vettel, dirigeant au sein du GPDA, avait déjà laissé entendre que la combinaison du KERS et de l'aileron arrière mobile pouvait être comparé à un conducteur qui joue avec son téléphone sur l'autoroute.

Volant de la McLaren MP4-26 - Photo McLaren


En référence aux nombreux boutons et fonctionnalités du volant, Nick Heidfeld déclare au magazine Focus : « Chaque année, le volant est de pire en pire. Nous sommes désormais à la limite. C’est devenu plus dangereux, donc nous en avons informé la FIA », ajoutant qu'aujourd'hui il faut « jouer du piano » dans les cockpits.

L'Allemand explique que les pilotes doivent « presque simultanément » gérer le KERS et l'aileron arrière mobile, tout en gardant « l'autre oeil » sur les lumières qui indiquent si les boutons peuvent être actionnés ou pas.

De son côté, Nico Rosberg se montre moins inquiet.

« Nous devons garder à l’esprit que, dans certaines circonstances, il y a un risque pour la sécurité, mais je pense que l’aileron arrière mobile pour dépasser est correct », affirme le pilote Mercedes dans Auto Bild.