Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Marco Andretti accuse McLaren de sabotage

F1: Marco Andretti accuse McLaren de sabotage

Par ,

Par GMM

Marco Andretti, 21 ans, le fils de Michael, n'a pas la langue dans sa poche. Aujourd'hui, il accuse l'écurie McLaren de Ron Dennis de sabotage et d'avoir ruiné la carrière de son père en Formule 1.

Le père du jeune pilote de la série IndyCar a été le coéquipier d'Ayrton Senna chez McLaren-Ford en 1993. Après le Grand Prix d'Italie à Monza en 1993, Ron Dennis avait décidé de remplacer Andretti par le pilote d'essai de l'écurie, Mika Häkkinen.

Dennis avait alors déclaré que Michael Andretti, qui effectuait la navette entre les États-Unis et l'Europe entre chaque course, manquait de motivation, ce qui expliquait ses mauvais résultats.

Mais dans une interview donnée à l'agence Associated Press, Marco Andretti se vide le coeur. « Si vous me demandez ce que j'en pense, eh bien j'affirme que c'est du sabotage. »

Marco prétend que l'écurie McLaren a tout fait pour que son père paraisse mal en Grand Prix afin de le remplacer par Häkkinen, qui exigeait un salaire beaucoup moins élevé.

« Gräce à la suspension électronique de la voiture, ils s'assuraient que sa voiture ait un comportement bizarre dans les virages, des choses qui étaient hors de son contrôle, » a-t-il précisé, ajoutant que le seul allié qu'avait son père était Ayrton Senna.

« Il était un des seuls à savoir ce qui se passait réellement dans l'équipe. Je pense qu'il croyait ce que disait mon père . Et à Monza, Senna a dit 'Donnez-lui ma voiture. Donnez-lui exactement ce que j'ai ».

L'écurie McLaren n'a pas commenté les propos de Marco Andretti.

Le jeune homme a aussi précisé qu'il n'irait en Formule 1 qu'au sein d'une écurie de pointe. « Si je vais en Formule 1, je n'ai pas d'autres objectifs que de gagner. » Il espère qu'une victoire à Indianapolis et le titre de la série IRL lui ouvre des portes.

Mais attention.

« Je sais que la nouvelle ne sera que meilleure si je vais là-bas et que j'échoue. Parce que les gens de là-bas s'attendent à ce que je ne réussisse pas, soyons honnêtes... », a-t-il conclu.