Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Narain Karthikeyan donne sa vision de 2012

F1: Narain Karthikeyan donne sa vision de 2012

Par ,

L'équipe HRT F1 a confirmé vendredi Narain Karthikeyan comme second pilote, aux côtés de Pedro de la Rosa.

Narain Karthikeyan est ravi de retrouver l'équipe cette saison et fait part de ses objectifs durant une entrevue menée par HRT.

Finalement, c'est toi qui occuperas ce baquet comme pilote titulaire, comment appréhendes-tu ce nouveau défi en Formule Un ?
Tout a réellement commencé après le grand prix d'Inde. J'avais de bonnes performances, ce qui a mis en avant que j'étais toujours aussi compétitif au volant d'une Formule Un. Ce n'est pas un secret, il est difficile de rester en F1 en ce moment, mais je me suis maintenu prêt physiquement et mentalement si une opportunité se présentait. J'ai hâte de retrouver la voiture et reprendre l'action.

La période d'incertitude que tu viens de vivre, à partir de la fin de la saison jusqu'à la confirmation, n'a pas été simple. Qu'avais-tu fait pour te maintenir occupé ?
Et bien, il y a eu des hauts et des bas. Je me souviens des jours positifs et négatifs. Quelquefois j'abandonnais simplement, mais d'un seul coup des lueurs d'espoir revenaient. C'est assez épuisant mentalement. Mais comme dit le proverbe, tout est bien qui finit bien.
J'avais beaucoup de choses pour me tenir occupé durant l'hiver. Comme je l'ai dit, je me suis entraîné durement comme si j'avais un volant assuré. La condition physique est cruciale en F1 et en course en général. Puis il y a eu beaucoup de discussions, donc des voyages, déplacements en avion, hôtels, toutes sortes de choses. Très honnêtement, je n'avais pas vraiment le temps de m'asseoir et de ruminer.

Narain Karthikeyan HRT F1
Narain Karthikeyan, HRT F111, Valencia 2011. (Photo: HRT F1 Team)


Ce sera ta troisième saison en F1, quels objectifs te fixes-tu ? 
Pour ce qui est des résultats, tout va dépendre du développement de la voiture, même si je dois dire que les choses ont l'air prometteuses. Je suis extrêmement confiant, comme l'an dernier après quelques courses. Je n'ai aucun doute sur mes capacités, je pilote mieux que jamais, je vais donc pousser au maximum, aucun doute.
Beaucoup de choses changent cette année, même si c'est la même équipe, je suis certain que ce sera mieux. La nouvelle direction est entièrement concentrée sur les améliorations à apporter, et de ce que j'en ai vu, ils avancent.

La structure entière est pratiquement nouvelle par rapport à 2011, quelles impressions te donnent les nouveaux dirigeants ? 
L'équipe comporte plusieurs personnes très expérimentées et très compétentes, comme le nouveau directeur Luis Pérez-Sala ou mon coéquipier Pedro de la Rosa. Les choses changent vraiment mieux avec les nouveaux propriétaires. Saul (Ruiz de Marco) a une très belle approche de la F1, en appliquant son expérience d'entrepreneur, je suis certain que ça apportera de bonnes choses. Chacun sait qu'il est impossible de tout changer en F1 en une nuit, mais nous sommes certainement dans la bonne direction.

Comment te décrirais-tu comme pilote ?
Une chose est sûre, je n'abandonne jamais. Je suis ici contre toute attente. J'ai travaillé terriblement dur pour que ça arrive, je crois en mes capacités et je sais que je suis aussi rapide que quiconque ici.