Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Norbert Haug ironise la décision de la Cour d'appel

F1: Norbert Haug ironise la décision de la Cour d'appel

Par ,

D’après GMM

On apprend mercredi que quatre écuries de Formule 1 ont soutenu Renault en présentant des lettres officielles de soutien lors de l’audience de la Cour d’appel de la FIA tenue lundi.

La FIA a publié mercredi les raisons qui expliquent le renversement de la décision des commissaires sportifs du Grand Prix de Hongrie d’exclure l’écurie Renault du Grand Prix d’Europe suite à la perte d’une roue de la voiture de Fernando Alonso.

La FIA dévoile que les équipes Red Bull, McLaren, Ferrari et Toyota ont déposé en cour des lettres officielles de soutien à Renault.

Dans son jugement, la FIA explique que l'exclusion avait été annulée, car il n'y avait aucune preuve que Renault avait délibérément laissé sortir Fernando Alonso de la voie des stands sans que sa roue avant droite ne soit parfaitement boulonnée.

Renault a expliqué en cour que la seule personne de l’écurie qui pouvait laisser repartir Alonso des stands était le chef mécano Gavin Hudson, et la Cour d’appel a accepté « qu’il n’était pas au courant du danger potentiel de la situation ».

Norbert Haug de Mercedes-Benz s’est dit heureux de voir Renault disputer le Grand Prix d’Europe, mais a logé un bon coup droit contre la Cour d’appel.

« Il est agréable de constater qu’une punition sévère peut parfois être renversée. J’aurais bien aimé vivre cela, » a déclaré Haug lors d’une téléconférence de presse avec les médias allemands.

Haug faisait évidemment référence aux punitions imposées à l’écurie McLaren-Mercedes suite à l’affaire d’espionnage contre Ferrari (amende de 100$ millions et exclusion du championnat) et celle du mensonge survenue en début de saison avec Lewis Hamilton.


photo:WRI2