Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Nouveau système de points peu radical et la F1 toujours trop dispendieuse

F1: Nouveau système de points peu radical et la F1 toujours trop dispendieuse

Par ,

D'après GMM

Sebastian Vettel a confirmé les dires de Norbert Haug plus tôt ce mois-ci à l'effet que les changements qui seront instaurés quant au système de pointage en F1 n'ont rien de radical.

Haug avait déclaré : « Alors que le second à l’arrivée récoltait dans le passé 80 pour cent des points du vainqueur, il en aura 60 l’an prochain. »

Le pilote Red Bull a ajouté : « Le système de pointage ne changera pas trop. Si vous observez les résultats des trois ou quatre dernières saisons, le champion aurait été le même avec le nouveau système. »

Les trois premiers pilotes auront maintenant 25, 20 et 15 points respectivement (plutôt que 10, 8 et 6). De plus, le top-dix recevra désormais des points plutôt que le top-huit comme c’était le cas dans les dernières années.

Jean Todt se préoccupe pour sa part des coûts d’opération en Formule 1 qu’il trouve – tout comme son prédécesseur Max Mosley – trop élevés.

« Je suis triste que Honda, BMW et Toyota aient quitté, mais quand on dépense des tonnes d’argent et que les résultats n’arrivent pas, c’est inévitable. Je suis toutefois heureux que de nouvelles équipes joignent les rangs », a indiqué le président de la FIA.

Todt est du même avis que Mosley à l’effet que les mesures prises cette année ne sont pas suffisantes. Il blâme les conflits de natures politiques, mais précise qu’il s’oppose aux limitations strictes du budget des équipes.

« Toutefois, si l’on veut que la Formule 1 prospère, nous devons nous réveiller et poser certains gestes fondamentaux », a-t-il insisté.

Le Président regrette également la décision de la FOTA d’abandonner le KERS en 2010. « J’ai créé un groupe de travail qui explorera les nouvelles technologies et l’environnement pour la F1 », a-t-il expliqué, précisant que l’ancien directeur du département moteur de Ferrari Gilles Simon en serait la tête.