Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Pirelli aimerait une révision du règlement lors d'un drapeau rouge

F1: Pirelli aimerait une révision du règlement lors d'un drapeau rouge

Par ,

D'après GMM

Pour Pirelli, la réglementation sportive au moment d'un drapeau rouge a gâché la fin de course du grand prix de Monaco.

Alors que les pneus de Sebastian Vettel étaient totalement dégradés, Fernando Alonso et Jenson Button tentaient tout ce qu'ils pouvaient pour le passer jusqu'au moment de l'accident de Vitaly Petrov.

Autorisé à changer de pneus sur la grille au moment de l'interruption de la course, Sebastian Vettel est reparti avec un train de pneus neufs pour effectuer les derniers tours de course sereinement.

Photo: Pirelli

Allan McNish, ancien pilote de grand prix et pilote Toyota en endurance, était le quatrième commissaire à Monaco. Dans le Guardian, il compare le règlement de la F1 avec celui du Mans, où aucune intervention n'est permise lors d'un drapeau rouge.

« Même s'il y a des dommages sur la carrosserie on ne peut pas réparer, il faut reprendre la course tel que c'était au moment de l'interruption. Que vous ayez une bonne ou une mauvaise stratégie, il faut repartir comme si rien ne s'était passé », explique Allan McNish.

Paul Hembery, directeur de la compétition chez Pirelli, pense que la F1 devrait adopter une règlementation similaire.

Il explique dans le Sun : « Énormément de personnse à bord des bateaux ou sur le port m'interpellait en disant 'Pourquoi est-ce qu'il a le droit de changer (ses pneus) ?' »

Paul Hembery ajoute : « Ce changement a gâché la fin de course. Je ne comprends pas vraiment pourquoi ils ont été autorisés à changer de pneus. C'était dommage ».