Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Red Bull Racing quitte Jerez précipitamment

F1: Red Bull Racing quitte Jerez précipitamment

Par ,

L’écurie de Formule 1 Red Bull Racing a remballé ses choses et quitté Jerez précipitamment vendredi après que sa nouvelle RB10 turbo ait connu un autre ennui mécanique.

L’écurie dirigée par Christian Horner a décidé de mettre un terme hâtif à ses essais et de retourner à sa base, à Milton Keynes au Royaume-Uni afin de préparer les prochains essais à Bahreïn.

Daniel Ricciardo n’a complété que 7 tours de piste cet avant-midi. Au total, en quatre jours, la RB10 n’a parcouru que 21 tours, soit 91km…

F1 Red Bull RB10 Jerez Daniel Ricciardo
Daniel Ricciardo, Red Bull RB10, à Jerez, le vendredi 31 janvier. (Photo: WRi2)

« Ce fut un test très difficile. Nous avons connu plusieurs problèmes liés au propulseur Renault et aussi au refroidissement du châssis, ce qui nous a ralenti », de confier Horner.

« En dépit du bas kilométrage effectué, nous avons découvert que ces ennuis peuvent être résolus avant les essais de Bahreïn. Nous voulions découvrir tous ces problèmes dès le début des essais hivernaux. Nous allons maintenant passer beaucoup de temps sur le banc d’essais », a-t-il expliqué.

« Nous n’avons effectué que sept tours, mais nous avons fait évoluer le contrôle du moteur à chaque fois que Daniel (Ricciardo) prenait la piste », de dire le coordinateur de l’ingénierie, Andy Damerum.

« Nous avons aussi résolu des ennuis de notre côté et nous avons progressé. Toutefois, nous avons subi une panne mécanique avec la voiture. Après analyse, il était évident que nous ne pouvions pas la réparer à temps pour rouler en après-midi », a-t-il indiqué.

L’équipe a bien du mal à faire fonctionner la voiture dotée d’une intégration aussi extrême des éléments mécaniques et électriques du ERS. Le nouveau groupe propulseur V6 exige un refroidissement nettement supérieur que l’ancien V8.

Vendredi, la carrosserie de la RB10 portait d’ailleurs des marques de brûlures. Les mécaniciens ont dû découper des ouvertures dans les pontons et le capot moteur afin d’évacuer le surplus de chaleur.