Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 technique: Ce qui crée la controverse autour des fameux diffuseurs

F1 technique: Ce qui crée la controverse autour des fameux diffuseurs

Par ,

Lors du Grand Prix d'Australie, les équipes Brawn GP, Toyota et Williams ont fait courir des monoplaces équipées d'un diffuseur qui générait son seulement un peu plus de vitesse, mais aussi beaucoup de controverse!

Le diffuseur est la section arrière de la voiture, prolongement du fond plat qui remonte une fois passé l'axe des roues arrière. Ce rehaussement crée une pression négative sous la voiture, une succion, qui la colle au sol, lui permettant de rouler plus vite dans les virages.


La controverse au sujet des diffuseurs des écuries Brawn, Toyota et Williams ne concerne pas vraiment leurs formes générales ou leurs dimensions. Le problème provient que tous les trois emploient un trou, ou une ouverture, pour alimenter le diffuseur (voir la partie encerclée des photos de la Williams).

Dans le cas de la Williams, ces ouvertures sont découpées horizontament, tandis qu'elles sont verticales pour les monoplaces Brawn et Toyota. Elles sont situées là où le plan du plancher de la voiture rencontre le plan de référence ; une zone grise. Les diffuseurs des monoplaces rivales ne sont pas munis de ces ouvertures.


La controverse provient donc de la question cruciale qui est à savoir si les trois canaux du diffuseur peuvent être considérés comme trois entités indépendantes, ou bien s'ils doivent être considérés comme un seul et unique.

Quand on lit attentivement le règlement technique, on peut prétendre que les deux interprétations sont parfaitement légales. Mais il semble que la majorité des équipes aient scrupuleusement respecté « l'esprit du règlement » qui laisse supposer que les trois canaux doivent posséder la même hauteur et la même longueur, sans aucune ouverture.
photo:WRI2