Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Technique: Williams a essayé une transmission CVT en 1993 (+vidéo)

F1 Technique: Williams a essayé une transmission CVT en 1993 (+vidéo)

Par ,

Il y a de cela presque 20 ans, l'écurie de Formule 1 Williams a essayé une transmission à variation continue dans sa fantastique FW15 à moteur Renault V10.

Contrairement aux transmissions automatiques et manuelles, la CVT ne possède pas de pignons métalliques. Il n’y a donc aucun engrenage qui s’emboîte l’un dans l’autre pour permettre de choisir le bon rapport. Il s'agit d'un variateur de vitesse, un principe qui permet de faire varier continuellement le rapport de démultiplication d'un moteur.

Ainsi, le moteur tourne toujours à son régime optimal, celui auquel il transmet le maximum de puissance. Il n'y a donc plus de changements de vitesses.



Le problème à cette époque était de trouver une courroie suffisamment solide pour encaisser les quelque 850 chevaux du Renault. Mais les ingénieurs de Williams ont finalement trouvé la bonne quincaillerie et ont greffé cette transmission révolutionnaire en F1 à une FW15.

David Coulthard, pilote d'essais, a procédé aux premiers essais en juillet, sous la pluie, au circuit de Pembrey en Grande-Bretagne.

Williams CVT transmission F1
La transmission CVT de Williams. (Photo: Williams)

Dès le démarrage, le moteur V10 tournait à plein régime et la voiture accélérait. Il est étonnant de constater qu'il n'y a plus les chutes de régime habituellement associées aux changements de rapports.

La rumeur veut que la Williams fut instantanément plus rapide au tour de plusieurs secondes que le modèle conventionnel qui était déjà beaucoup plus performant que ses rivales.

La FIA a donc immédiatement réagi et a obligé, dès 1994, que les voitures de F1 possèdent entre 4 et 7 rapports fixes avant ; une façon détournée d'interdire les CVT. La voiture n'a donc jamais couru et a trouvé une niche au musée.