Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Toyota F1 aurait-elle connu une bonne saison en 2010?

F1: Toyota F1 aurait-elle connu une bonne saison en 2010?

Par ,

D’après GMM

Certains indices laissent croire que l’écurie de Formule 1 Toyota aurait connu une bonne saison 2010 si le manufacturier automobile japonais n’avait pas décidé de se retirer de la F1.

L’écurie basée à Cologne en Allemagne avait presque terminé la fabrication de sa TF110 quand la décision de tout stopper est venue de Tokyo.

Toyota TF110 (Photo: Archives Toyota)

Pilote Toyota l’an dernier, Timo Glock a d’ailleurs affirmé en début d’année que selon les informations techniques obtenues, Toyota se serait probablement battue cette saison pour le titre mondial.

« Quand nous avons arrêté le développement, nous avions 20 à 30 points d’appui de plus (avec la nouvelle voiture) qu’avec l’ancienne, » a déclaré Pascal Vasselon, le directeur technique de Toyota, au magazine allemand Auto Bild.

‘Cela surpassait nos attentes, même si la TF109 était assez bonne pour récolter des podiums, » de dire Vasselon.

« Plusieurs de nos aérodynamiciens sont passés dans d’autres équipes de pointe, et nous savons que nos données concernant l’appui aéro étaient très élevées ».

Cette TF110, qui n’a jamais couru, aurait été utilisée par l’écurie serbe Stefan GP si celle-ci avait obtenu la permission de courir.

« J’ose avancer que notre voiture aurait eu le museau le plus surélevé de toutes les voitures de F1 de 2010. C’est la seule façon de faire correctement fonctionner le diffuseur, » de préciser Vasselon.

« Pour la première course, nous avions un premier développement avec un diffuseur soufflé. Nous aurions été les premiers, avec Red Bull, à l’employer, » de préciser Vasselon.

Une rumeur indique que l’écurie Hispania Racing Team est proche d’une entente pour faire rouler la TF110 la saison prochaine.

« Nous modifierions alors la voiture pour répondre aux nouveaux règlements, et nous fournirions des kits aérodynamiques, » déclare le responsable du développement chez Toyota Motorsport, Jens Marquardt.