Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Valence: Revue des équipes, samedi

F1 Valence: Revue des équipes, samedi

Par ,

D'après GMM

Revue des équipes de Formule 1 qui ont participé aujourd'hui à la séance de qualification du Grand Prix d'Europe tenu sur le circuit urbain de Valencia en Espagne.

FERRARI
Hormis sa déroute à Budapest, Felipe Massa domine actuellement alors qu'il a pris la pôle du Grand Prix d'Europe disputé à Valence. Son rival Lewis Hamilton a même admis que le Brésilien avait « démoli » tous ses concurrents dans le premier secteur. Le coéquipier de Massa, Kimi Raikkonen, connait pour sa part son lot d'ennuis, une fois de plus, alors qu'à une mauvaise séance d'essai à succéder une qualification plus ou moins satisfaisante qui le place quatrième au départ. « Ce n'est définitivement pas ce que je recherchais », a déclaré le Finlandais après coup.

MCLAREN-MERCEDES
McLaren n'a jamais eu l'air d'avoir la voiture la plus rapide de tout ce week-end et Hamilton a effectivement manqué de rythme pour ravir la pôle à son rival de chez Ferrari. On retrouve la seconde McLaren à quelques dixièmes de seconde derrière le meneur au championnat, Kovalainen étant clairement beaucoup moins rapide en troisième qualification, ce qui laisse supposer une lourde charge en carburant. « Notre stratégie devrait nous aider à gagner des places », a laissé savoir Kovalainen, cinquième.

BMW-SAUBER
Après une fin de semaine de calvaire à Budapest, Robert Kubica à ressusciter BMW-Sauber en réalisant le meilleur temps de la séance d'essai de ce matin, à Valence, se qualifiant même... troisième! « Il y a encore un léger écart entre les Ferrari, McLaren et nous », a toutefois indiqué le Polonais qui a quand même surclassé un pilote de chacune de ces deux équipes en qualifications. Son coéquipier Nick Heidfeld a été plus rapide que lui en seconde qualification, mais il a connu une difficile troisième ronde, se plaçant finalement huitième. On suppose qu'il est plus chargé en carburant que son coéquipier.

Il faut aussi dire qu'Heidfeld s'était plaint d'avoir été bloqué par son compatriote Timo Glock de chez Toyota lors de la première vague qualificative, mais, après vérification auprès des commissaires, aucune pénalité ne sera imposée à Glock. « Nos équipes doivent nous indiquer couramment les secondes nous séparant des pilotes étant en tour lancé et quand les laisser passer. Apparament, toutes les équipes ne fonctionnent pas de cette façon, c'est une déception », a déclaré Heidfeld qui ne s'est par ailleurs pas gêné pour faire un doigt d'honneur à Glock en piste, en guise de protestation...

TORO ROSSO-FERRARI
Valence est sans aucun doute le site de prédilection de Toro Rosso jusqu'à ce jour et Sebastian Vettel en profite pour briller de tous feux. Premier vendredi matin, premier des pilotes légers en carburant en Q1 et ultimement sixième sur la grille, Vettel n'a pas fini d'impressionner ce week-end. « Nous ne nous attendions pas à être si bons », a déclaré l'Allemand qui a battu son meilleur résultat jusqu'à maintenant en qualification (une septième place qu'il avait obtenue à Indianapolis, à ses débuts en F1 l'an dernier). Son coéquipier Sébastien Bourdais se classe finalement dixième lors d'une première expérience pour lui en troisième vague qualificative. Il s'agit donc sans surprise d'un meilleur résultat en carrière en qualifications en F1 depuis ses débuts chez STR en 2006.

TOYOTA
Après une journée difficile vendredi, Jarno Trulli a connu une bien meilleure sortie samedi, malgré qu'il n'ait pu participer à la séance de pratique du matin à cause de problèmes mécaniques. Conséquemment, on s'attendait à un désastre en qualifications, désastre qui a été agréablement remplacé par une septième place! Ses nouveaux réglages l'auront finalement servi à la perfection. Au côté de Vettel, Trulli a été la vedette de cette séance de qualification. Timo Glock prend pour sa part le 13e rang, lui qui souffre d'un rhume ce week-end.