Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler pourrait-elle disparaître dès vendredi ?

Le vendredi 1er juin, Sergio Marchionne, le grand patron du groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles), sera à la tête d’une réunion d’investisseurs. Cette dernière, qui se tiendra à Balocco, en Italie, pourrait bien avoir des conséquences désastreuses pour une des marques les plus iconiques de l’histoire de l’automobile.

En effet, Larry P. Vellequette d’Automotive News, un spécialiste des choses relatives à FCA, nous informe qu’un de ses collègues européens aurait appris d’une source sûre que Sergio Marchionne annoncerait la fin de la bannière Chrysler lors du discours qu’il réserve aux actionnaires.

Chrysler a vu le jour en 1925.

La nouvelle, bien que d’importance ne serait pas la seule qui fera jaser lors de cette rencontre. Le grand manitou de l’entreprise italo-américaine profiterait aussi de l’occasion pour confirmer que Fiat pourrait disparaître des paysages nord-américain et chinois. En fait, cette division concentrerait ses efforts sur l’Europe, le Brésil et les marchés émergents.

Ces gestes permettraient à la compagnie de libérer des sommes substantielles qui seraient réinvesties chez Jeep, la marque la plus rentable de FCA. Un nouveau VUS qui se situerait sous le Renegade serait dans les plans et on sait que la préparation pour le retour du Grand Wagoneer se poursuit.

Chrysler 300
Photo : FCA
Chrysler 300

Quant aux produits Alfa Romeo et Maserati, ils pourraient être regroupés à l’intérieur d’une seule et même famille. Voilà une décision qui aurait du sens, plus que celle de posséder deux firmes qui proposent des voitures sport.

Conséquemment, on parle d’une rencontre qui pourrait être historique, et à plus d’un niveau, car il s’agira assurément de celle des dernières grandes décisions de Sergio Marchionne. Ce dernier doit prendre sa retraite du groupe FCA l’an prochain.

Quant à Chrysler, la nouvelle est certes difficile à avaler pour les nostalgiques et on peut facilement imaginer que Walter P. Chrysler, le fondateur de l’entreprise, va se retourner dans sa tombe. En même temps, on peut comprendre le geste ; il ne reste que deux modèles qui portent le logo Chrysler, soit la vieillissante 300 et la fourgonnette Pacifica.

Cette dernière, de toute évidence, aboutira chez Dodge.

Chrysler B70 1925
Photo : FCA
Chrysler B70 1925