Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les usines nord-américaines de Ford resteront fermées jusqu’à nouvel ordre

Ford a déclaré mardi que ses installations en Amérique du Nord resteront fermées au-delà du 30 mars, date à laquelle il avait initialement prévu de relancer la production, le tout en raison bien sûr de la pandémie de coronavirus qui continue de faire des ravages.

On se souviendra que la semaine dernière, le constructeur automobile avait convenu, à la demande pressante du syndicat des travailleurs de l’automobile (UAW), et conjointement avec General Motors (GM) et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), de fermer ses usines aux États-Unis, au Mexique et au Canada jusqu’au 30 mars. Depuis cette décision, un certain nombre d’États américains où Ford possède des fabriques, dont le Michigan, ont ordonné aux résidents de demeurer chez eux, sauf les travailleurs essentiels. L’Ontario, où Ford possède une usine d’assemblage et quelque unes consacrées aux moteurs, a également ordonné aux gens de rester à la maison à compter d’aujourd’hui.

Pour l’instant, aucune date n’a été avancée pour le retour à la normale.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Boshouwers

Le Michigan et au moins 15 autres États américains, ainsi que l’Ontario, ont institué des ordonnances de maintien à domicile. Au Michigan, l’ordonnance s’étend jusqu’au 13 avril. Au moment d’écrire ces lignes, 50 % de la population américaine a reçu l’ordre de s’enfermer.

« Nous évaluons différentes options et travaillons avec les dirigeants syndicaux sur le calendrier optimal pour la reprise de la production de véhicules, en gardant le bien-être de notre main-d’œuvre en tête.

- Kumar Galhotra, président de Ford pour l’Amérique du Nord

Pour l'instant, General Motors maintient son plan de suspension de la production jusqu’au 30 mars au moins, a déclaré David Barnas, le porte-parole de l’entreprise. « L’état de la production sera réévalué chaque semaine après cela », a-t-il déclaré.

Le chef de la direction de Ford, Jim Hackett, s’exprimant mardi à l’émission CBS This Morning, a déclaré que le constructeur automobile voulait d’abord s’assurer que ses travailleurs demeurent en bonne santé.

« Ce que nous essayons de faire, c’est de traverser cette période de quarantaine où tout le monde a un emploi et ensuite travailler à rebâtir la demande. Nous travaillons en étroite collaboration avec l’UAW et il existe un accord selon lequel, lorsqu’il sera temps de retourner au travail, tout le monde retournera au travail ».

- Jim Hackett, chef de la direction de Ford

Jim Hackett croit que la situation pourrait durer jusqu’au début du mois de mai.

"Nous pouvons voir ce qui s'est passé en Chine, nous voyons ce qui s'est passé en Corée du Sud et j'espère que nous commencerons avant cela", a-t-il déclaré. "Nous sommes prêts à partir."