Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des Ferrari hybrides en 2019 et un VUS en 2020

La marque veut doubler ses revenus d’ici 2022 au plus tard Par ,

Comme vous le savez peut-être, le portrait et les plans de Ferrari ont changé considérablement depuis l’arrivée à la barre de Sergio Marchionne, aussi chef de la direction de Fiat-Chrysler. Nous avons appris récemment de Reuters que la prestigieuse marque italienne entend s’affranchir de toute dette d’ici 2021 et doubler ses revenus de base à 2 milliards d’euros d’ici 2022 au plus tard.

Comment Ferrari compte-t-elle y arriver? Non, ce n’est pas en vendant deux fois plus de voitures. Marchionne dit plutôt vouloir développer des technologies à la fine pointe, lancer de nouvelles éditions spéciales et offrir encore plus d’options de personnalisation afin de générer de meilleures marges (30 % de profits actuellement).

Mais le plus important, c’est que Ferrari diversifiera sa gamme de produits dans le but de plaire à une plus grande clientèle potentielle. Capitalisant sur deux des plus grosses tendances de l’industrie, des modèles Ferrari hybrides s’ajouteront en 2019 et un VUS Ferrari devrait suivre vers la fin de 2020. Ce dernier sera élaboré selon les propres termes de Ferrari pour préserver l’exclusivité et le cachet de l’étalon cabré. Marchionne en parle comme d’un VUS beaucoup plus axé sur la performance sur route que les compétences hors route. Déjà, le duel avec le nouveau Lamborghini Urus s’annonce excitant!

De même, en ce qui concerne l’électrification, la compagnie va s’assurer que le son et la maniabilité s’inscrivent dans la pure tradition de Ferrari, les voitures hybrides et électriques de la concurrence présentement sur le marché étant bien loin de ses standards, dit Marchionne.