Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Festival des essais : Meilleure nouvelle petite voiture de plus de 18 000$

Festival des essais : Meilleure nouvelle petite voiture de plus de 18 000$

Le Lapin, pourchassé par le Coréen Par ,

NOTRE COUVERTURE DU FESTIVAL DES ESSAIS
Camionnette15 nov. 2006
VUS de plus de 60 000$14 nov. 2006
VUS 35 000$ - 60 000$13 nov. 2006
VUS de moins de 35 000$11 nov. 2006
Décapotable10 nov. 2006
Voiture de sport/performance de plus de 50 000$9 nov. 2006
Voiture de sport/performance de moins de 50 000$8 nov. 2006
Voiture de prestige de plus de 75 000$7 nov. 2006
Voiture de luxe de moins de 50 000$6 nov. 2006
Voiture familiale de plus de 30 000$5 nov. 2006
Voiture familiale 22 000$ - 30 000$4 nov. 2006
Petite voiture de moins de 18 000$2 nov. 2006
Les prédictions de nos chroniqueurs1 nov. 2006
Le stationnement le plus convoité au pays31 oct. 2006

Le Lapin, pourchassé par le Coréen

Dans le coin gauche des « Petites voitures de plus de 18 000$ » : la Volkswagen Rabbit. Dans le coin droit : la Hyundai Elantra.

Entre les deux, les Nissan Sentra, Dodge Caliber et Suzuki SX-4 reçoivent quelques gifles...

Volkswagen Rabbit: dithyrambique!
(Photo: Volkswagen)
Au lancement de la Rabbit cet été, je suis restée sur mon appétit. J'avais trouvé qu'en redevenant « Lapin », la compacte s'était trop assagie.

Mea culpa : en « comparo », la Rabbit rafle les plus hauts pointages pour ses performances et son comportement. Je lui ai donné des 9.5 sur 10 pour sa direction serrée, ses accélérations énergiques (0-100km/h en 8,7 secondes) et sa boîte manuelle - une vraie jouissance, que ces cinq courts rapports.

Athlétique, la compacte fait corps avec son conducteur. Il faut bien l'admettre : 150 chevaux à la Volks valent mieux que 200 chevaux ailleurs!

Là où la Rabbit perd au change, c'est au niveau confort - ah, ces habitacles germaniques... Gageons cependant que ça ne délogera pas l'animal de la position de tête.

Hyundai Elantra : Qui dit mieux?
(Photo: Hyundai)
Les véhicules Hyundai devraient être bien représentés chez les gagnants 2007 de l'AJAC, catégorie par catégorie. En effet, l'offre du Coréen est imbattable. Pour 23 095$, l'Elantra (GLS) s'amène avec cuir, climatisation automatique, toit ouvrant et sièges chauffants. Un chausson aux pommes, avec ça?

Et on ne lésine pas sur la sécurité : six coussins gonflables et freins ABS sont de série.

À un tel prix, on pourrait tolérer quelques carences. Même pas : l'habitacle est vaste et de qualité indiscutable. La tenue de route est stable, la suspension bien équilibrée et la motorisation, d'une belle sophistication. De plus, l'ensemble est joli au coup d'oeil.

Ce qu'on est loin des Pony... Tellement qu'une fois les prix d'achat pondérés, l'Elantra pourrait devancer la Volks Rabbit.

Nissan Sentra : dans la moyenne
(Photo: Nissan)
J'ai beau chercher, l'inspiration ne vient pas avec la Sentra. La berline quatre portes est respectable, mais sans plus. Bon espace intérieur, sièges confortables, tenue de route rassurante, moteur doux...

Pour le prix demandé cependant, pas de toit ouvrant, ni de commandes audio au volant, encore moins de sièges chauffants.

Surtout, la Sentra souffre d'une transmission à variation continue (CVT) qui fait miauler le moteur, comme un chat à la queue coincée dans la portière. L'oreille n'aime pas, même si la Sentra s'en tire avec la 2e meilleure accélération du groupe (0-100km/h en 9,6 secondes).

Côté freinage, la voiture hérite de la pire marque du lot - la faute incombe-t-elle à ces tambours arrière?

Ceci dit, je classe la Sentra en milieu de catégorie, comme une étudiante dans la bonne moyenne. Et je me dis que la voiture est devenue au marché ce qu'était la Toyota Corolla il n'y a pas si longtemps...