Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

FIA: Jean Todt dément avoir cédé à la pression de Ferrari

FIA: Jean Todt dément avoir cédé à la pression de Ferrari

Par ,

D'après GMM

Jean Todt explique que l'interdiction des consignes d'équipe va être révisée afin de rendre le sport plus "transparent".

Cependant le président de la FIA dément avoir cédé à la pression et aux idéaux de Ferrari, l'équipe italienne qu'il a dirigée avec succès.

Lors du conseil mondial, la Scuderia a échappé à de nouvelles pénalités pour l'inversion des positions de Felipe Massa et Fernando Alonso en tête du grand prix d'Hockenheim.

De plus, la fédération a laissé entendre que le point de règlement interdisant les consignes d'équipe allait être revu. Règlement qui était apparu après le grand prix d'Autriche 2002 lorsque Rubens Barrichello avait laissé la victoire à Michael Schumacher sur ordre de Jean Todt, directeur de l'équipe Ferrari.

Dans le journal argentin Clarin, le président de la FIA explique : "Je ne suis ni pour ni contre les consignes d'équipe, tout dépend de la situation."

"Cela existe depuis qu'il y a des courses. Après ce qui s'est passé avec Alonso et Massa en Allemagne, le sujet remonte à la surface et il faut préciser le règlement. L'idée est de trouver ce qui est le plus sain et le plus transparent," indique Jean Todt.

Le Français dément que cette nouvelle approche concernant les consignes d'équipe ait un quelconque lien avec son ancien rôle chez Ferrari.

Interrogé sur l'avis qu'il porte à ces critiques, Jean Todt répond : "C'est n'importe quoi. C'est la même chose que lorsque j'étais avec Peugeot et Ferrari. Maintenant en tant que président de la FIA, je fais de mon mieux pour l'organisation, peu importe les intérêts spécifiques des uns et des autres."