Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford et la «vitesse du design»

Ford et la «vitesse du design»

Par ,

Pas mal tout le monde s'est déjà demandé, en s'émerveillant devant les nouveaux prototypes que lancent les constructeurs automobiles d'un salon à l'autre: où sont-ils allés chercher cette idée?

Dans le but de trouver une partie de la réponse, j'ai eu la chance de visiter récemment le studio de design de Ford à Dearborn, au Michigan. J'étais loin de me douter de toutes les surprises et découvertes qui m'attendaient.


Vous avez sans doute déjà vu comme moi des images d'artisans qui sculptent méticuleusement un bloc d'argile afin d'en arriver à quelque chose qui ressemble à une automobile. Cette technique est encore largement utilisée de nos jours. Cependant, le taillage se fait à la vitesse de l'éclair par un robot hautement sophistiqué et d'un niveau de précision jamais vu. Produire un modèle format réel en argile qui ressemble parfaitement au dessin sur ordinateur est maintenant une affaire de quelques heures seulement.

Certes, avant d'en arriver à cette étape, il faut que le véhicule en question ait été pensé, mûri et bien sûr dessiné. C'est probablement ici que le processus de design a le plus évolué au cours des dernières années. Alors que les designers gribouillaient jadis sur du papier avec un crayon, ils dessinent maintenant sur un écran à l'aide d'un stylo électronique.

Le département du design chez Ford est rendu très à la fine pointe de la technologie, à tel point que l'équipe est en mesure de dessiner entièrement un véhicule, de le visualiser en grandeur réelle sur un écran géant et ensuite de simuler un essai routier avant même qu'il ne se matérialise!

En effet, les progrès technologiques en matière de modélisme et de reproduction virtuelle permettent désormais à des manufacturiers comme Ford de concevoir chaque aspect d'un véhicule par ordinateur. Par la suite, à l'aide d'animations 3D en haute résolution (sur lesdits écrans géants), ils peuvent évaluer le comportement du modèle créé dans un environnement virtuel entièrement basé sur des paramètres du monde réel. Il est ainsi possible d'apporter les moindres modifications en temps réel, que ce soit au moteur même ou à la forme des panneaux, par exemple.

Afin de tester une nouvelle couleur, on la projette sur le véhicule et on l'évalue selon différents angles et différentes conditions d'éclairage. Lorsque la couleur est approuvée, l'information est acheminée à l'atelier de carrosserie de Ford, où l'équipe s'affaire à concocter le mélange de peinture exact.