Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Formule 1: le top 5 des écuries

Formule 1: le top 5 des écuries

Par ,

À quelques jours du premier Grand Prix de la saison de Formule 1, qui sera tenu ce week-end à Melbourne en Australie, il est intéressant de faire certaines prédictions (pas toujours justes!) et de rédiger la liste des 5 équipes qui devraient être les plus performantes...

5e PLACE: WILLIAMS
L'écurie de Frank Williams, qui célèbre cette saison ses 30 ans en F1, est chanceuse de pouvoir compter encore une fois cette saison sur les services de Nico Rosberg. Le jeune allemand est probablement l'un des pilotes de F1 les plus sous-estimés. Pourtant, quand sa mécanique ne le lâche pas, Nico, mentalement solide comme un roc, peut réaliser de superbes performances.

La nouvelle FW30 à moteur Toyota a signé des temps assez rapides cet hiver, même aux mains de la recrue Kazuki Nakajima.

La Williams va prouver à Melbourne que le moteur Toyota est excellent, mais que l'équipe officielle Toyota dispose d'un mauvais châssis et/ou d'une aéro déficiente...

4e PLACE: BMW-SAUBER
Nick Heidfeld a été l'une des grandes révélations de la saison 2007. Solide, agressif, constant en piste, Nick a éclipsé son célèbre coéquipier, Robert Kubica. Le Polonais a, semble-t-il, eu du mal à effectuer la transition des pneus Michelin aux Bridgestone qui réclament un pilotage plus coulé.

L'équipe menée par Mario Thiessen a beaucoup roulé cet hiver, sur plusieurs circuits différents. Le moteur BMW est puissant et fiable. Reste à savoir si l'aérodynamique innovatrice, avec des couvercles de roues et des cornes sur le museau, sera payante.

3e PLACE: RENAULT
Grâce au retour de « Fernand », l'écurie Renault va effectuer un bond en avant. Les performances de la R27 de l'an passé, dont le développement technique avait pourtant été figé, étaient en hausse à la fin de la saison, surtout celle de Heikki Kovalainen.

Il semble évident que Renault a besoin d'Alonso pour réussir, et que l'Espagnol a besoin du confort de Renault pour s'illustrer. À défaut d'être très rapide, la nouvelle 28 est fiable, et l'agressivité d'Alonso va sûrement faire la différence en piste. Son bagage technique va aussi permettre à Renault de se retrouver dans le Top 3.

2e PLACE: FERRARI
Ferrari, c'est l'épouvantail de la saison 2008. Chronos super rapides, constance en piste, fiabilité, milliers de kilomètres abattus en essais hivernaux, tous les experts consacrent déjà le titre 2008 à Kimi Räikkönen.

Mais Melbourne, un circuit urbain, est atypique. Il se peut fort bien que la F2008 ne soit pas du tout à l'aise sur ce tracé glissant qui consiste en une suite de freinages et d'accélérations.

De plus, la lutte interne pour le pouvoir mettant aux prises Felipe Massa à Räikkönen pourrait bien virer au vinaigre.

1e PLACE: McLAREN
En dépit de son exclusion du championnat l'an dernier, de son amende de 100 millions de dollars et d'avoir dû concevoir une monoplace sous le microscope de la FIA, l'écurie McLaren est demeurée sereine.

Tous les fiers employés veulent ardemment faire oublier l'histoire d'espionnage de l'an dernier et prouver une fois pour toutes qu'ils n'ont pas eu pas besoin du dossier technique de Ferrari pour produire une monoplace gagnante.

Côté pilote, Heikki Kovalainen va créer la surprise. Il est hyper motivé, très talentueux et voudra certainement mettre Lewis Hamilton dans sa poche. Hamilton pourrait être le plus rapide des deux en qualification, mais « Kova » arrivera à tirer son épingle du jeu en course, sachant que son équipier peut encore effectuer des erreurs de débutant.

Bonne saison!