Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Formule SAE 2008 : construction d'une voiture de course 101

Formule SAE 2008 : construction d'une voiture de course 101

Par ,

Ah ! Ces jeunes étudiants, toujours prêts à faire la fête, vous vous dites ? Pour certains, la fête viendra plus tard, lorsqu'ils auront terminé la construction de leur voiture de course. Quoi ? Leur voiture de course ? Eh oui ! Une douzaine d'étudiants en génie mécanique passent le plus clair de leur temps libre, non pas dans les boîtes de nuit mais bien dans leur atelier situé dans les locaux de l'École de technologies supérieure, à Montréal.


L'objectif de cette équipe consiste à construire de toutes pièces en moins d'un an une monoplace capable de rivaliser avec plus de 100 véhicules construits par des équipes du monde entier dans une compétition qui se déroulera au Michigan International Speedway dans moins d'une semaine. Résultat final: une petite voiture du type formule animée par un monocylindre de 450 cc, bouclant le 0 à 100 km/h en quelque 3 secondes, ce qui est plus rapide qu'une Ferrari Enzo, rien de moins ! Parlons maintenant de tenue de route. En virage, les voitures peuvent générer une accélération latérale allant jusqu'à 1,5 g, ce qui est de 50 % supérieur aux prouesses du cheval cabré. Pour en arriver à ces résultats, les étudiants, en parallèle avec leur formation académique, doivent travailler d'arrache-pied, jour, soir et week-end.

L'automne dernier, mon collègue, Bertrand Godin, a eu l'occasion de conduire la version 2007 de la monoplace de l'ÉTS. À la suite de cet essai, l'équipe d'Auto123.com a décidé de s'impliquer dans la construction de la nouvelle voiture. Je me suis donc joint au sein de ce groupe de futurs ingénieurs afin de vous faire voir l'envers de la médaille, soit tout ce qu'implique la participation à une telle série.

Nous nous sommes rendus à plusieurs reprises dans l'atelier, histoire de voir différentes facettes de la construction de cette fameuse voiture. Croyez-moi, ici, on ne tourne pas les coins ronds. Chaque pièce, avant d'avoir l'honneur de faire partie de la voiture, est soigneusement analysée. On en dessine les plans sur ordinateur pour ensuite simuler les contraintes auxquelles chaque composant sera soumis, et ce, avant même de passer à l'usinage. Aucun sacrifice ne doit être fait si l'on veut créer le véhicule le plus léger possible, tout en étant performant et fiable. Dans cette optique, on a pris soin d'étudier en laboratoire tous les types de tissus utilisés dans la fabrication de la fibre de carbone, et ce, pour en connaître les forces et les faiblesses. Ces analyses ont permis à l'équipe de l'ÉTS d'optimiser son utilisation dans la fabrication de leur châssis, ce qui, en plus de lui conférer du style, assure solidité et légèreté au châssis.