Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Francfort au sommet

Francfort au sommet

Par ,

L’histoire du Salon automobile de Francfort a commencé il y a près de 115 ans, avec une modeste exposition tenue à l’Hôtel Bristol de Berlin en 1897.

Depuis, on le salue comme un des plus importants au monde, accueillant plus d’un million de visiteurs chaque année impaire. Les années paires, nous avons droit au Salon des véhicules industriels de l’IAA à Hanovre, alors que l’exposition prend le chemin de Paris.

Mazda CX-5 vue 3/4 avant
Mazda CX-5 (Photo: Mazda)

Au menu cette année : des technologies à souhait et de la tôle sensuelle à gogo, la norme pour un événement d’une telle envergure. Une batterie d’exotiques nous en a mis plein la vue, comme la (attachez votre tuque) Lamborghini Gallardo LP 570-4 Super Trofeo Stradale et la délectable Jaguar C-X16, très possiblement la vedette du Salon.

En faisant le tour de notre couverture francfortoise, j’ai remarqué un point commun, un thème qui imprégnait la plupart des nouveaux modèles découverts durant l’exposition. Il s’agit aussi, par hasard, d’un de mes styles de carrosserie préférée. J’ai nommé : le hayon.

Jetez un coup d’œil sur notre page dédiée au Salon, et vous remarquerez que bon nombre de machines présentent cette silhouette des plus pratiques. De la Subaru VX à la Mazda CX-5 en passant par la Maserati Kubang et l’incendiaire Fisker Surf, les hayons foisonnent.

Pour ma part, je ne comprends pas pourquoi les consommateurs achèteraient une berline quand ils peuvent mettre la main sur un modèle à hayon parfaitement respectable. C’est l’évidence même : une troisième ou cinquième porte (ou encore mieux, une familiale!), tellement plus polyvalente qu’un coffre fermé, nous facilite tout simplement la vie. Vous avez déjà essayé d’insérer d’un geste gracieux votre vélo dans le coffre d’une Hyundai Elantra berline? D’une Elantra Touring? Vous voyez ce que je veux dire.

Les Européens ont toujours lancé les tendances. Crime, ils sont à l’avant-plan de la conception automobile depuis des décennies! Harley Earl avait du talent, c’est vrai, mais on a fort à faire pour égaler, sans parler de surclasser, les Français et les Italiens.

Subaru VX vue 3/4 avant
Subaru VX (Photo: Subaru)

Aussi bien s’y faire maintenant, de toute façon. Fiat s’en vient, et si on est chanceux, on héritera d’une Punto et peut-être même d’une Panda (deux remplaçantes éventuelles de la Caliber?). Suzuki tient par un cheveu et a tout intérêt à raviver ses concessionnaires avec la nouvelle Swift. Et sans parler de l’Audi A2 et de la nouvelle Ford Focus ST familiale…

Fisker Surf vue 3/4 avant
Fisker Surf (Photo: Fisker)

La mouture 2011 du Salon automobile de Francfort n’est rien de moins qu’une parade de mode pour les accros automobiles, et il est temps que l’Amérique du Nord revienne à la mode. Il faut épouser la façon de faire des Européens, s’ouvrir l’esprit et sortir son portefeuille comme on le ferait pour la dernière collection CHANEL d’un certain Karl Lagerfeld…