Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une voiture autonome sans volant ni pédales bientôt sur les routes ?

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Le fabricant de véhicules autonome Cruise a déclaré mercredi qu’en compagnie de son actionnaire majoritaire, General Motors, il demanderait au cours des prochains mois l’autorisation de déployer un nombre limité de véhicules Cruise Origin sans volant ni pédales.

Parallèlement, il retirera une demande d’exemption déposée auprès de la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) en janvier 2018. Cette dernière visait à obtenir l’autorisation de mettre en circulation un nombre limité de véhicules autonomes similaires basés sur la Chevrolet Bolt. La NHTSA est l’équivalent américain de Transports Canada.

Cette dernière, qui a passé les 15 derniers mois à examiner la demande avant d’en arriver à l’étape de tenir des audiences publiques sur le sujet, a déclaré mercredi qu’elle « examinera la nouvelle demande lorsqu’elle l’aura reçue ».

En janvier, Cruise a dévoilé l’Origin, un véhicule qui ne dispose que de deux longues banquettes disposées face à face et capables d’accueillir confortablement quatre passagers. GM prévoit commencer la construction de l’Origin à Detroit à la fin de 2021 ou au début de 2022.

Robert Grant, le vice-président des affaires gouvernementales mondiales de Cruise, a fait cette annonce après que la firme ait reçu la semaine dernière un permis du Département des véhicules automobiles de la Californie pour être le premier à tester des voitures sans conducteur dans les rues de San Francisco. Quatre autres compagnies ont des permis similaires pour des villes de la région Silicon Valley, plus faciles à arpenter.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Cruise Origin, portes ouvertes
Photo : Cruise
Cruise Origin, portes ouvertes

En vertu de la loi actuelle, les entreprises peuvent demander une dérogation aux normes de sécurité pour véhicules à moteur, le tout pour un maximum de 2500 unités qui ne répondent pas aux règles fédérales en vigueur, et ce pour une période de deux ans.

Les exemptions concernent les règles américaines de sécurité des véhicules, écrites en grande partie il y a des décennies, et qui supposaient qu’un humain se trouve en contrôle d’un véhicule.

GM a demandé en 2018 une dérogation temporaire sur des éléments tels que les rétroviseurs, les témoins du tableau de bord et les clignotants conçus pour un conducteur humain. La compagnie espérait initialement obtenir l’autorisation de déployer des véhicules sans conducteurs d’ici la fin de 2019.

La NHTSA a envisagé de réviser les règles de sécurité automobile afin de supprimer « les obstacles réglementaires inutiles à l’introduction en toute sécurité des systèmes de conduite automatisés ».

Seriez-vous prêts à monter à bord d’un véhicule sans conducteur ?

Cruise Origin, sur la route
Photo : Cruise
Cruise Origin, sur la route
Cruise Origin, intérieur
Photo : Cruise
Cruise Origin, intérieur