Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM et Opel acceptent l'offre de Magna et Sberbank

GM et Opel acceptent l'offre de Magna et Sberbank

Par ,

Communiqué de presse
Source : Magna

AURORA, Ontario, et MOSCOU, Russie -- Magna International Inc. et la Banque d’épargnes de la Fédération russe (Sberbank) ont annoncé aujourd’hui que leur offre commune pour acquérir 55 % des parts d’Adam Opel GmbH (Opel) a été acceptée par General Motors (GM) et le Fonds Opel.

Selon les termes de l’offre, les 55 % en question seront distribués également entre Magna et Sberbank. GM conservera 35 % et les employés d’Opel obtiendront les 10 % restants à la suite d’une restructuration de leur convention collective. L’offre par le consortium canado-russe représente un investissement de capitaux propres de l’ordre de 500 millions d’euros.

«Le consortium est heureux que son plan pour acquérir Opel ait satisfait General Motors. Avec GM, les concessionnaires et employés d’Opel, le consortium travaillera maintenant très fort pour assurer la prospérité à long terme de la marque Opel, ont déclaré Siegfried Wolf, co-chef de la direction de Magna, et Herman Gref, président du conseil d’administration et chef de la direction de Sberbank. En outre, le consortium est reconnaissant envers GM pour l’atmosphère positive et constructive qui régnait lors des négociations et envers les parties qui ont fourni leur appui au plan d’affaires du consortium, en particulier le gouvernement allemand.»

Frank Stronach, président du conseil de Magna, a pour sa part ajouté: «Une fois la transaction complétée avec succès, Magna établira des ‘barrières’ appropriées afin d’assurer une séparation nette et complète entre la marque Opel et son actuelle division de pièces automobiles de sorte que l’information propriétaire et confidentielle des clients demeure pleinement protégée.»

La fermeture de la transaction demeure conditionnelle à la finalisation d’ententes définitives et à d’autres exigences, dont les approbations des instances régulatrices et le financement du gouvernement.


photo:Opel