Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM investit 81 millions pour assembler la Cadillac Celestiq à la main

General Motors a annoncé un investissement de 81 millions pour que la future berline électrique Celestiq soit construite à la main au Centre technique de Warren, au Michigan. La fabrication de la voiture devrait être lancée à la fin de 2023.

Lorsque Cadillac a vu le jour, elle a rapidement fait sa marque comme une entreprise qui mettait la qualité au centre de ses priorités. D’ailleurs, le slogan qui l’a rendu célèbre à l’époque était « Standard of the World », la référence à travers le monde.

Tout le monde voulait une Cadillac pour se démarquer, pour montrer sa réussite. C’est demeuré longtemps ainsi, même si d’autres constructeurs ont fait du grand luxe leur raison d’être. Qu’on pense à des firmes comme Pierce Arrow, Packard, Bentley, Rolls-Royce, Auburn, Peerless, Duesenberg, Mercedes-Benz, etc.

Au fil du temps, Cadillac est demeurée une division de luxe au sein de General Motors, mais son étoile a pâli quelque peu. De nos jours, elle tente de retrouver ses origines en remettant de l’avant, non pas la qualité, mais la grande qualité.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

La future Cadillac Celestiq, de haut
Photo : Cadillac
La future Cadillac Celestiq, de haut

La Celestiq va bien sûr partager ses composantes avec les autres véhicules électriques de la marque, notamment le VUS Lyriq qui s’apprête à faire ses débuts. (surveillez notre essai routier du modèle au cours des prochains jours, car son lancement a lieu cette semaine du côté de l’Utah)

Quant au tirage de la Celestiq, GM n’a rien confirmé concernant le début de son assemblage et le nombre d’unités qui verront le jour annuellement, mais la firme AFS (AutoForecast Solutions) l’estime à 400.

« Si elle est bien conçue, la Celestiq pourrait devenir le type de modèle haut de gamme qui faisait de Cadillac le choix des célébrités et de la royauté à l’époque »

- Sam Fiorani, vice-président chargé des prévisions mondiales en matière de véhicules chez AFS

GM a pour sa part déjà affirmé que sa Celestiq, qui va exiger une facture dans les six chiffres, sera le premier véhicule de série construit au Centre technique de Warren.