Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM et Michelin s’unissent pour développer un pneu sans air

Les pneus n’ayant pas besoin d’air pour être efficaces sont à l’essai depuis plusieurs décennies déjà, mais jusqu’ici, on ne peut pas dire que les études sur la chose se sont avérées suffisamment concluantes au point où on envisage de faire apparaître ces derniers sur les véhicules proposés aux masses.

La réalité pourrait bien changer au cours des prochaines années.

En fait, General Motors (GM) et le fabricant français de pneus Michelin ont décidé d’unir leurs efforts afin de développer une gomme capable de faire carrière sur une voiture sans nécessiter d’air.

Et on ne parle pas de simples études de faisabilité ici ; les deux firmes vont tester un prototype nommé Uptis sur une flopée de Chevrolet Bolt appartenant à un parc automobile au Michigan. La technologie sera donc évaluée et analysée grâce à des véhicules qui vont circuler et subir des conditions réelles d’utilisation.

Mieux, GM et Michelin ont comme objectif de mener l’approche à bon port, si bien qu’elle puisse être mise en application sur des véhicules de production conçus pour le public à compter de 2024.

Photo : Michelin

Avec ce type de pneu, on devine que quantité d’avantages et d’inconvénients sont sur la liste des interrogations des concepteurs. Par exemple, il est clair qu’on souhaite éliminer l’usure causée par un sous-gonflement ou un gonflement trop important, ainsi que les dangers reliés aux crevaisons. On espère également que la durée de vie de ce style de pneus soit plus longue.

En contrepartie, on étudiera les impacts sur la résistance au roulement qui ne sera pas la même. Cette dernière peut jouer sur le comportement routier du véhicule ou sur ses cotes de consommation. Aussi, qu’en est-il de la chaleur qui pourrait être générée, ou de la nécessité de calibrer les éléments suspenseurs de façon différente afin de compenser la réaction assurément distincte de ce genre de pneu ?

Et, bien sûr, il y a la question des coûts. On le sait, chaque nouvelle technologie a une influence à la hausse sur le prix. Dans ce cas toutefois, le volume pourrait permettre d’amenuiser le tout assez rapidement.