Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GP du Canada: Des pneus fragiles empêcheront des stratégies traditionnelles

GP du Canada: Des pneus fragiles empêcheront des stratégies traditionnelles

Par ,

D'après GMM

Même si la F1 échappe miraculeusement à la pluie en sol montréalais, cela ne veut pas dire pour autant que la course sera ennuyeuse. Des pneumatiques capricieux devraient en effet ajouter du piquant à l'épreuve, quoi que la météo nous réserve.

L’interdiction de ravitaillements en 2010 a créé une situation généralement prévisible, chaque équipe y allant généralement pour un seul arrêt en course.

La surface froide et peu adhérente du Circuit Gilles-Villeneuve changera toutefois la donne ce week-end, les pneumatiques se dégradant très rapidement vendredi.

« Si l’on en croit les données actuelles, deux arrêts seront le minimum en course », a indiqué le responsable du développement chez Bridgestone, Hirohide Hamashima.

Plusieurs pilotes se plaignaient déjà de la dégradation rapide des gommes. Robert Kubica s’était même exclamé : « Deux arrêts pourraient bien ne pas suffire. »

Certains pourraient être tentés de prendre un risque en qualification comme en course, ce qui pourrait remanier la grille de façon imprévue à Montréal.

Heikki Kovalainen sourit : « Ce sera un week-end intéressant. »