Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GP du Canada : les équipes s'installent dans les nouveaux paddocks

GP du Canada : les équipes s'installent dans les nouveaux paddocks

Par ,

C'est sous un ciel bien gris que les dix écuries de Formule 1 ont continué à s'installer ce matin dans les nouveaux paddocks du Circuit Gilles-Villeneuve.

Les installations sont vraiment impressionnantes, et les écuries disposent de plus d'espace. Par contre, il n'y a presque plus rien à voir. Les pilotes pourront désormais se mettre à l'abri des regards. Et les garages sont désormais bien hermétiques. Impossible de voir ne serait-ce qu'un boulon !


Les voitures sont maintenant assemblées, et quelques moteurs ont hurlé de leurs 8 cylindres. Les pneus Bridgestone sont montés sur les roues, et l'on s'affaire à terminer les centres de contrôle des écuries situées le long de la ligne des puits.

Nous avons rencontré plusieurs amis de la F1, dont un motoriste Ferrari du côté de Force India. « Les nouvelles règles techniques ne nous font pas économiser un sou, vous savez, dit-il. Cet après-midi, je dois déterminer quelles trompettes d'admission nous allons utiliser. Avant, c'était un système coulissant. Maintenant, la FIA veut des trompettes fixes. Il a fallu tout refaire. Il en est de même du boîtier électronique commun. Le régime maxi est fixé à 19 000 tr/min, mais c'est très difficile de faire comprendre au boîtier de couper un peu en dessous pour ne pas dépasser cette limite. Les moteurs de F1 ont si peu d'inertie qu'on jongle avec une marge de 100 ou de 200 tr/min. Et parfois, on dépasse, sans le faire exprès, les 19 000 tours. On ne triche pas, mais il faut s'expliquer. »

Les ingénieurs tiennent donc les dernières réunions techniques cet après-midi, et les pilotes commencent à arriver dans les paddocks, comme Fernando Alonso de l'équipe Renault. Les choses sérieuses vont démarrer.
photo:René Fagnan
Gallerie de l'article