Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Gretzky lance le Flex !

Gretzky lance le Flex !

Par ,

Oakville, Ontario --Ford a célébré le lancement officiel de la production du Ford Flex 2009 hier à son usine d'assemblage d'Oakville, en banlieue de Toronto. Pour souligner l'importance de l'événement, Ford Canada avait invité le légendaire hockeyeur canadien, Wayne Gretzky.

Le légendaire hockeyeur canadien, Wayne Gretzky (à droite), et le président pour les Amériques de la Ford Motor Company, Mark Fields, ont inauguré la production du Flex 2009 à l'usine Ford d'Oakville, en Ontario.

Au terme de la cérémonie, il a fait une apparition surprise en arrivant à bord d'un Flex 2009 en compagnie de Mark Fields, le président pour les Amériques de la Ford Motor Company. Ce dernier en a profité pour affirmer que le « Flex est aussi agréable à regarder qu'à conduire, et l'équipe d'Oakville saura livrer aux consommateurs un multisegment de grande qualité ».

La célébration a eu lieu devant une foule comptant un millier d'employés de l'usine, que M. Gretzky a qualifiée « d'équipe en pleine possession de ses moyens ». Rappelons que, depuis cinq ans, Wayne Gretzky agit à titre de porte-parole de la marque Ford au Canada. Sans le confirmer, Barry Engle, président de Ford du Canada, a laissé sous-entendre qu'on le verrait de nouveau au petit écran, cette fois pour annoncer le Flex.

Fabrication virtuelle novatrice
La production du Ford Flex 2009 a débuté en mai dernier. Depuis, sa cadence augmente progressivement. Cet utilitaire est assemblé sur une chaîne de montage à mode flexible, la première du genre pour Ford en Amérique. Ce type de chaîne de montage permet de changer rapidement la répartition des modèles, leur volume de production et les options destinées à chacun pour mieux répondre à la demande des consommateurs.

Voilà comment l'usine d'Oakville peut désormais assembler trois véhicules (les jumeaux Ford Edge et Lincoln MKX ainsi que le Ford Flex) utilisant deux plateformes différentes. « Actuellement, nous produisons ces véhicules au rythme de 50/50 : environ la moitié sont des Flex, et l'autre moitié, des Edge et des MKX », nous a appris le directeur du département Assemblage final, Zorin Trbovic, avec qui nous avons visité l'usine avant la cérémonie. « Éventuellement, nous pourrions produire d'autres véhicules, même s'ils avaient une plateforme différente, mais rien n'a été confirmé pour l'instant », a-t-il ajouté.

Une rumeur veut, d'ailleurs, que le Ford Flex partage bientôt sa plateforme un peu comme le fait l'Edge. Comme le MKX, il s'agirait d'un modèle destiné à la gamme Lincoln qu'on appellerait MKT. Logiquement, il serait également assemblé à Oakville.

Le Flex est assemblé sur une chaîne de montage « flexible », sur laquelle d'autres modèles utilisant une architecture différente peuvent l'être également.