Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Guide d'achats 2004 (8 de 14)

Guide d'achats 2004 (8 de 14)

Par ,

Guide d'achats 2004
Compilation de Philippe Laguë, Hugues Gonnot, Luc Gagné et Benoit Charette

SEDONA En concevant sa première minifourgonnette, Kia a fait les choses simplement, mais intelligemment. Cela se résume à une seule motorisation (un V(3), une seule configuration (à empattement long) et deux versions. D'origine Hyundai, le V6 de 3,5 litres brille par son rendement, tout comme la boîte de vitesses automatique à 5 rapports qu'on lui a jumelée. Mais la grande qualité de la Sedona, outre son aspect pratique, c'est son confort. Et n'oublions pas sa garantie !

SORENTO Le Sorento s'affiche avec une échelle de prix intéressante et une garantie des plus concurrentielles. Soulignons le travail des stylistes coréens, qui ont dessiné des lignes évoquant des VUS de luxe comme les Lexus RX 330 et Mercedes-Benz ML. Le Sorento ne reçoit qu'une seule motorisation, soit le V6 de 3,5 litres (192 chevaux) qu'on a couplé à une boîte de vitesses automatique à 4 rapports et qu'on retrouve également sous le capot de la fourgonnette Sedona. Le système de transmission intégrale est partiel dans la version de base et permanent dans la version plus cossue.

SPECTRA Même si elle reprend la plupart des organes mécaniques de la défunte berline Sephia, la Spectra se distingue par sa carrosserie à quatre portes et hayon. Elle est également proposée, comme sa devancière, sous la forme d'une berline traditionnelle. Elle reprend le 4-cylindres de 1,8 litre de la Sephia, ce qui constitue sa principale faiblesse. Ses 124 chevaux suffisent à peine à la tâche, tandis que l'âge vénérable de ce moteur ainsi que son manque de raffinement se font sentir.

Lamborghini

GALLARDO Comme la Murciélago évoluait dans le créneau très restreint des supervoitures, les Ferrari Modena et Porsche 911 Turbo pouvaient dormir tranquilles. Plus maintenant : elles en auront plein les bras avec la dernière-née de Lamborghini. Comme le veut la tradition à l'usine de Sant'Agata (près de Bologne), on a retenu un nom emprunté au vocabulaire de la tauromachie : Gallardo, une race de taureau. Au menu : châssis en aluminium, transmission intégrale et 500 chevaux, gracieuseté d'un V10 à 4 soupapes par cylindre. C'est 100 chevaux de plus que le V8 de la Ferrari et 85 de plus que le 6 cylindres turbocompressé de la Porsche.