Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Guide hivernal : survivre aux situations d'urgence

Guide hivernal : survivre aux situations d'urgence

Quand des dangers se présentent sur la route en hiver... Par ,

Avec les températures glaciales, la visibilité réduite et le manque d'adhérence en hiver, une situation d'urgence peut se transformer en cauchemar pour vous et vos passagers.

Heureusement, la majorité des automobilistes qui prennent la route durant la saison froide survivent jusqu'au printemps sans le moindre incident. Ceux qui ont moins de chance peuvent subir de graves conséquences et faire partie des tristes statistiques.

Voici des exemples de dangers et de situations d'urgence qui pourraient vous coûter la vie. N'ayez crainte, vous trouverez aussi des conseils pour bien les gérer.

survivre aux situations d'urgence
Photo: Matthieu Lambert

Situation : Vous roulez vite sur une autoroute à deux voies lorsqu'un gros morceau de glace d'une cinquantaine de livres décolle du toit d'un camion de transport arrivant en sens inverse et frappe votre parebrise. Celui-ci devient tout craquelé et du verre émietté aboutit dans vos yeux, vous empêchant de voir.

Solution : Sachez ce qui vous entoure. « Dans pareil cas, le fait de rester concentré sur sa conduite rapporte beaucoup, explique Ian Law, pilote de course devenu président et instructeur en chef de l'école ILR Car Control. Un bon conducteur sait parfaitement où il est et ce qui se passe avant un incident, car il analyse toute l'information provenant de la route. Les pilotes d'avions le pratiquent en vol et peuvent ainsi sauver des vies. »

Soyez alerte, consultez fréquemment vos rétroviseurs et évitez les distractions au volant. Ces trucs vous aideront à vous ranger sur le côté de manière sécuritaire si jamais vous ne voyez plus rien.

Situation : Il tombe de la pluie verglaçante depuis deux heures, aucun camion ne vient épandre du sel et la température à la hausse produit un dangereux brouillard. À la sortie d'une courbe, vous vous retrouvez à trois secondes d'emboutir le dernier véhicule d'un carambolage. Or, vous roulez trop vite pour freiner à temps.

Solution : Visez le fossé. Foncer dans un carambolage et risquer que d'autres véhicules vous rentrent dedans peut entraîner votre perte. Vous et votre voiture avez probablement plus de chances de survivre en vous jetant dans un fossé. Ne faites pas que vous tasser vers l'accotement, car certains conducteurs qui vous suivent pourraient glisser et vous percuter quand même; visez carrément le fossé.

« Mieux vaut attendre une remorqueuse pendant trois heures pour sortir votre véhicule du fossé que les services ambulanciers pendant 20 minutes pour sortir votre corps des décombres, affirme Law. Si vous arrêtez simplement sur le bord de la route, vous n'êtes pas à l'abri d'un impact. »

Situation : Vous roulez par-dessus un gros bloc de glace qu'un poids lourd a laissé échapper. Il frappe et perfore vos conduits de freins, entraînant une fuite de liquide. Vous ne pouvez plus ralentir à l'aide de votre pédale de frein.

Solution : Servez-vous de vos yeux et de votre main. Tâchez de repérer un gros banc de neige en bordure de la route, du gravier ou même une étendue de gazon gelé. Si vous parvenez à les atteindre, ces surfaces pourront ralentir votre véhicule. Avec de la chance, vous aurez un champ libre devant vous pour utiliser le frein de stationnement (qui ne fonctionne pas avec les mêmes conduits). Privilégiez une application ferme et progressive; en tirant trop fort sur la poignée, vous pourriez causer un dérapage.

Rétrogradez (si possible) et gardez les yeux droit devant pour repérer des voies de contournement si jamais des véhicules ou des structures se trouvent sur votre chemin. Personne ne souhaite que ses freins lâchent, mais il y a moyen de s'en sortir avec du gros bon sens.

Situation : Vous avez perdu le contrôle et abouti dans un petit fossé. Vous êtes incapable de déloger votre véhicule et aucun signal ne se rend à votre cellulaire. La neige tombe, tout comme le mercure.

Solution : Restez à l'intérieur. Cette situation justifie trois devoirs du conducteur prudent en hiver : informer un proche de l'heure et de l'endroit de ses déplacements, garder le réservoir d'essence le plus plein possible et transporter une trousse de survie. Ici, la meilleure chose à faire est de rester à l'intérieur du véhicule si celui-ci peut encore démarrer.

Économisez de l'essence en faisant tourner le moteur quelques minutes par heure pour garder l'habitacle chaud. Déneigez à l'occasion vos embouts d'échappement afin de prévenir l'infiltration de monoxyde de carbone. De même, baissez une vitre de temps à autre pour laisser entrer de l'air frais. N'essayez pas de vous éloigner et de chercher de l'aide tant que la visibilité ne revient pas à la normale.

En cas de panne, utilisez des vêtements de rechange ou la couverture dans votre trousse de sécurité pour vous procurer de la chaleur. Faites bouger vos extrémités pour combattre l'hypothermie. Enfin, couvrez vos oreilles, vos joues et le bout de vos doigts pour prévenir les engelures.

Lire davantage sur le sujet
CONSEILS POUR SURVIVRE À L'HIVER