Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda avertit les consommateurs de ne pas conduire 8200 de ses véhicules

Volant d'un véhicule Honda | Photo : D.Boshouwers
Le meilleur taux d'intérêt
Daniel Rufiange
L’avertissement concerne des véhicules toujours équipés de coussins gonflables Takata.

•    Honda émet un avertissement concernant des véhicules toujours équipés de coussins gonflables Takata.

•    La compagnie recommande aux propriétaires dont le véhicule n’est pas réparé de cesser de le conduire.

•    Les modèles (2001-2003) Accord, Civic, CR-V, Odyssey et Pilot chez Honda, ainsi que les 3,2 CL et 3,2 TL chez Acura, sont visés.

Honda a émis un avertissement sérieux aujourd’hui, celui de ne pas conduire certains modèles qu’elle a commercialisés de 2001 à 2003. La raison, vous l’avez peut-être deviné, est en lien avec les coussins gonflables Takata qui équipaient certains des véhicules qu’elle proposait. 

Rappelons qu’avec le temps, les gonfleurs des coussins, lorsqu’ils sont soumis à des chaleurs et des taux d’humidité importants, risquent d’exploser au visage des occupants. Au passage, ils libèrent des fragments de métaux qui peuvent sérieusement blesser, voire tuer la malheureuse personne qui se trouve sur leur passage. 

Or, plusieurs modèles Honda et Acura des années 2001 à 2003 n’ont toujours pas été réparés et plus le temps avance, plus les gens qui se trouvent au volant de ces modèles sont à risque. C’est vrai là où le climat est chaud et humide, comme on le mentionnait, ce qui concerne aussi les consommateurs canadiens. Dans quelques mois, l’été sera de retour. 

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), l’équivalent de Transports Canada, a déclaré que les propriétaires des véhicules visés ne devraient pas les conduire avant qu’ils ne soient réparés, avertissant que « le risque pour les occupants du véhicule est grave ».

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Honda Pilot 2003
Honda Pilot 2003 | Photo : Honda

L’avertissement urgent concerne les modèles suivants des années 2001 à 2003 : Honda Accord, Honda Civic, Honda CR-V, Honda Odyssey, Honda Pilot, ainsi que les Acura 3.2 CL et 3.2 TL. 

Jusqu’ici, plus de 30 décès ont été répertoriés dans le monde, dont au moins 23 aux États-Unis, alors que des centaines de personnes ont été blessées à bord de véhicules provenant de différents constructeurs qui avaient fait appel aux gonfleurs de coussins Takata.

Le mois dernier, nous rapportions la nouvelle, il a été déterminé que le décès du conducteur d’une Honda Accord 2002 survenu à Bowling Green, dans le Kentucky, était attribuable à un gonfleur défectueux. Les modèles visés ont beau être plus vieux, il est impératif de les faire réparer si ce n’est déjà fait. 

Le partage de cette nouvelle peut sauver des vies. Si vous connaissez des gens qui possèdent un des produits mentionnés, l’information doit leur parvenir. 

Honda a été la compagnie la plus touchée par les nombreux rappels Takata. Seulement aux États-Unis, 17 personnes sont décédées à bord de ses véhicules alors que plus de 200 ont été blessés. 

Au cours de la dernière décennie, plus de 67 millions de gonfleurs de coussins Takata ont été rappelés aux États-Unis et plus de 100 millions dans le monde, dans le plus grand rappel de sécurité automobile de l’histoire.

Honda a déclaré vendredi avoir tenté de joindre les propriétaires plus de 18,3 millions de fois, notamment par des notifications par courrier, des courriels, des appels téléphoniques et des visites à domicile. Le constructeur a souligné qu’il offrait le remorquage gratuit et des véhicules de courtoisie pour les réparations gratuites liées au rappel. Honda a déclaré qu’il a remplacé ou comptabilisé plus de 99 % des gonfleurs « Alpha ».

Ça signifie que certains sont toujours sur la route. 

Honda a déclaré qu’elle était préoccupée par la sécurité des gens qui pourraient se trouver au volant d’un véhicule non réparé et qu’elle a décidé d’y aller avec cette consigne de cesser de conduire pour les faire réagir. 

Espérons que le message soit entendu haut et fort. 

Daniel Rufiange
Daniel Rufiange
Expert automobile
  • Plus de 17 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 75 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 250 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque