Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hybrid Synergy Drive de Toyota

Hybrid Synergy Drive de Toyota

Par ,

Pour comprendre le succès de la technologie Hybrid Synergy Drive de Toyota, on doit d'abord comprendre le constructeur et sa terminologie. L'adjectif « hybride », par exemple, qualifie une chose constituée de deux ou plusieurs éléments différents destinée à réaliser un objectif particulier. Dans ce cas-ci, il s'agit de deux méthodes de propulsion automobile distinctes visant à réduire la consommation de carburant sans sacrifier l'aspect pratique.

« Intégration » est un autre terme important, signifiant ici des « données d'un appareil ou d'un logiciel destinées à être lues ou manipulées par un autre à des fins de convivialité ».

Un dernier concept essentiel est celui de « synergie », qui, à son plus simple, signifie que le tout peut être plus grand que la somme de ses parties.
Le nouveau moteur à cycle Atkinson est environ 10 % plus efficace que le moteur à cycle Otto.

Le moteur
Les grandes améliorations mécaniques commencent par l'augmentation de la cylindrée, qui passe de 1.5.1 à 1.8.1. On pourrait croire que cela est contraire à l'idée d'économiser du carburant, mais l'augmentation de la consommation causée par la cylindrée est plus que compensée par l'apport de couple disponible et la possibilité de faire tourner le moteur environ 300 r/min de moins que le moteur précédent, à vitesse égale et au dernier rapport. Le nouveau moteur est toujours à cycle Atkinson plutôt qu'à cycle Otto. Le moteur à cycle Atkinson est environ 10 % plus efficace que le moteur à cycle Otto.

On a également éliminé toutes les courroies multifonctions. La servodirection est électrique, tout comme la pompe à eau, libérant de la puissance pour la propulsion.

L'ajout d'un système de récupération de la chaleur d'échappement améliore la maniabilité, particulièrement par temps froid. Ce système permet au moteur de se réchauffer plus rapidement : il peut donc fonctionner à l'électricité plus vite. Par contre, cet apport de chaleur amène de la chaleur non désirée, qui est prise en charge par un dispositif RCE (recirculation des gaz d'échappement) améliorant l'efficacité volumétrique du moteur.

Le moteur électrique
Pour ce qui est des deux moteurs-générateurs baptisés MG1 et MG2, ils sont plus petits, plus légers (d'environ 33 %) et plus efficaces. Le MG1 (le générateur) fait maintenant appel à des bobines à enroulement centralisé et le MG2 (le moteur) peut désormais gérer des vitesses de rotation plus élevées, augmentant la puissance et les performances.

Les deux moteurs-générateurs baptisés MG1 et MG2 sont plus petits, plus légers et plus efficaces.