Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai étudie la possibilité de désinfecter ses voitures à l’aide de lumières ultraviolettes

La capacité de la lumière ultraviolette (UV) à tuer les virus a placé cette technologie au premier plan de la lutte contre le coronavirus. Aujourd’hui, le groupe Hyundai affirme qu’il étudie l’idée d’utiliser la lumière UV pour désinfecter l’intérieur de ses véhicules, transformant ainsi l’humble éclairage du dôme en une arme contre la propagation des maladies.

« Hyundai est sur le point d’utiliser la technologie de stérilisation à la lumière UV avec ses véhicules », a récemment annoncé l’entreprise sur son site web. Le communiqué émis par le fabricant mentionne aussi qu’il « prévoit développer un éclairage intérieur qui contient également une fonction de stérilisation ». L’utilisation d’un dispositif monté au plafond est idéale « car il pourrait stériliser les sièges, les tapis, le tableau de bord et le volant en même temps ».

Voir aussi : Coronavirus : comment bien nettoyer l'intérieur de sa voiture.

Outre l’utilisation de la lumière UV pour désinfecter les surfaces, la firme coréenne étudie également la possibilité d’éliminer les pathogènes qui se propagent par la voie des airs..

Cependant, rappelons que la lumière UV est dangereuse pour la peau humaine. Conséquemment, cette fonction ne serait utilisée que lorsque personne ne se trouve dans le véhicule.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Hyundai Tucson 2019, intérieur
Photo : D.Boshouwers
Hyundai Tucson 2019, intérieur

Selon un récent article du New York Times sur le sujet, l’utilisation de lampes UV pour réduire les agents pathogènes est une pratique qui remonte au moins aux années 1930 alors qu’elle avait été utilisée avec succès à l’intérieur de bâtiments scolaires à Philadelphie. Aujourd’hui, la lumière UV est utilisée comme désinfectant de surface pour les wagons de métro et les salles d’opération des hôpitaux, entre autres lieux publics.

Hyundai n’a pas avancé de date pour l’apparition de cette technologie dans ses véhicules, mais considérant la situation actuelle, disons que si l’idée n’était qu’un projet parmi tant d’autres, elle va assurément être priorisée.

Parallèlement, lors d’une table ronde virtuelle tenue avec les gens de Nissan Canada au début de la pandémie, on nous avait mentionné que la crise allait amener de nouvelles technologies, notamment sur la façon de combattre ce genre de virus.

Hyundai nous en donne un premier aperçu.