Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des critères plus sévères en 2020 pour les tests de collision de l’IIHS

L’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) a annoncé qu’elle allait resserrer les critères de ses tests de collisions pour l’année 2020. Ainsi, il sera plus difficile pour certains constructeurs d’obtenir la cote visée nommée Top Safety Pick.

L’aspect visé par l’organisme concerne le rendement des phares des véhicules. Jusqu’ici, il suffisait que ces derniers reçoivent la note « good » ou « acceptable » sur au moins une des variantes d’un modèle donné pour que ce dernier ait droit aux meilleures cotes de l’institut. Maintenant, tous les phares proposés pour un produit testé devront obtenir l’une de ces deux notes pour que le véhicule qu’ils servent ait le privilège d’être désigné comme Top Safety Pick Plus.

Les phares ont progressé de façon incroyable depuis quelques années, mais il reste encore du travail à faire. L’IIHS souligne qu’en 2016, la première année où ce critère a été ajouté à la liste d’évaluation, seulement 3 systèmes avaient reçu une bonne note sur 224 modèles évalués. En 2019, 68 ont reçu la note « good » (la meilleure) et 103 la mention « acceptable » (la deuxième, dans l’ordre). Au total, 465 systèmes ont été évalués.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Boshouwers

Le problème, c’est que plusieurs de ces « bonnes » notes ont été obtenues parce qu’un ensemble de phares optionnel performait bien en matière de visibilité. Ça ne rendait pas toutes les versions du modèle « adéquat ». L’IIHS rappelle aux consommateurs qu’ils doivent tenir compte de cet impondérable lors de leurs choix.

Bien sûr, un constructeur ne cherchera pas à apporter cette nuance et va simplement profiter de la note attribuée par l’organisme pour mousser le caractère sécuritaire de son modèle. C’est facilement compréhensible.

L’IIHS va également forcer les véhicules à être équipés de systèmes de prévention de collision qui seront dignes d’une note « avancée » lors d’évaluations entre véhicules et entre véhicule et piéton. La note « good » devra aussi être atteinte avec tous les tests de collisions réalisés par le groupe, y compris celui à faible chevauchement.

Bref, si moins de véhicules reçoivent la mention Top Safety Pick l’an prochain, on saura pourquoi. En revanche, cela va les forcer à améliorer la sécurité de leurs propositions.

Photo : IIHS