Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Indy500: La pression du turbo ne sera pas augmentée pour le Indy 500

Indy500: La pression du turbo ne sera pas augmentée pour le Indy 500

Par ,

Les dirigeants de la série IZOD IndyCar ont annoncé que la pression de suralimentation des turbos ne sera pas augmentée pour la course des 500 Milles d'Indianapolis disputée dimanche.

Le règlement technique de la série précise que la pression maximale de la turbine ne doit pas excéder 130 kilopascals sur les super ovales.

Toutefois, la série a accordé une hausse de pression de 10kPa pour le « Fast Friday » et la qualification de samedi. On peut croire qu'ils craignaient de voir des vitesses de qualification trop lentes, très décevantes pour le grand public.

Ainsi, les moteurs ont produit de 40 à 50 chevaux additionnels, et généré des vitesses moyennes de plus de 226 m/h (364 km/h).

Will Phillips, vice-président de la compétition d'IndyCar, a expliqué que les pressions plus élevées avaient été envisagées pour la course, mais que l'idée avait été rejetée par les trois motoristes pour des raisons de « sécurité et de compétitivité ».

Les officiels ont aussi indiqué que le directeur de course allait surveiller attentivement le rythme de la course, et s'assurer que les derniers du peloton maintiennent une vitesse qui est à l'intérieur de 105% de celle du meneur. Ils ajoutent qu'augmenter la pression de suralimentation en course n'aurait créé qu'encore plus de différence entre les trois moteurs : Chevrolet, Honda et Lotus.