Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti M: Pat Boone ou Elvis Presley?

Infiniti M: Pat Boone ou Elvis Presley?

Par ,

À la lumière de la nature plutôt effacée de ses produits, il serait vrai que Lexus et Pat Boone ferait une bien meilleure analogie que Lexus et l'excitant Elvis Presley, mais si l'on parle de succès et de gloire, ici, ça devrait plutôt être Lexus et le King, puis Infiniti et Pat Boone.

Je peux vous entendre dire, les plus vieux d'entre vous, "Infiniti et Pat Boone?", mais à peine plus fort que les plus jeunes qui disent en choeur "Pat qui?"

Ces deux réponses soulignent très bien le point que je veux mettre en évidence, ici, à savoir la grande différence de statut entre Presley et Boone, de nos jours (entre la gloire et le curiosité, en fait), ce qui est incroyable, si l'on compare cette différence à ce qu'elle était au début de leur carrière (à la fin des années '50), alors que les deux chanteurs ont plusieurs fois été vus à lutter l'un contre l'autre pour conquérir le coeur des adolescentes.

Un peu dans le même sens, Lexus et Infiniti étaient largement vues comme étant égales quand elles sont arrivées sur le marché, et c'était il y a 15 ans, pas 50. Je crois que l'on peut affirmer maintenant qu'elles ne sont pas restées proches très longtemps, alors que Lexus est devenue l'une des plus grandes marques de luxe en Amérique du Nord, contrairement à Infiniti.

Infiniti a fait un meilleur travail lors du lancement, puisque la division supérieure de Nissan avait fait mieux avec sa Q45 que la division supérieure de Toyota avec sa LS400.

Pendant les années 1990, alors que Lexus sortait des versions toujours améliorées de sa terne LS et a rapidement fait grandir sa gamme de voitures similaires, pour capter l'attention des gens qui ne sont pas vraiment attirés par des voitures qui ont du caractère, la marque Infiniti a perdu sa vision et sa pertinence aux yeux de plusieurs acheteurs, comme l'a fait Pat Boone. J'ai cru que ça ferait du sens quand je vous l'expliquerais.

De toute façon Lexus est fameuse parce qu'elle est "à la conquête de la perfection", alors qu'Infiniti est fameuse pour quoi, au juste - essayer de vendre plus de voitures avec une plus grande marge de profits? Qui sait.

Peu importe l'étoile que la compagnie soit en train de suivre, il y a certainement suffisamment de gens talentueux pour créer des véhicules intéressants (la I35) et même insolites (le FX45), ce qui peut laisser présager que l'arrivée de la lignée M de 2006 peut certainement signifier quelques regards épatés du côté des vrais amateurs de voitures.

Elle est disponible en tant que M35 et M45, la première étant mue par un moteur V6 de 3,5 litres coté à 280 chevaux et 270 livres-pied de couple, et la dernière proposant un V8 de 4,5 litres bon pour 335 chevaux et 340 livres-pied de couple. Les deux sont accouplés à une transmission automatique à cinq vitesses.

La M35 débute à 54,800$ pour le modèle à traction avant, et à 58,300$ pour la M35x à traction intégrale.

Pour la M45, attendez-vous à débourser 64,400$ pour la version de base, ou 71,800$ pour la M45 Sport.

Ces moteurs sont familiers pour quiconque connaît un tant soit peu la gamme Infiniti - le V6 est aussi utilisé dans la G35 et le FX35, alors que le V8 se retrouve sous le capot de la Q45 et du FX45.

Tous les modèles de la gamme M d'Infiniti sont équipés de sièges et de garnitures rehaussés de cuir, d'un toit ouvrant en verre, de la reconnaissance vocale (Voice Recognition), de la technologie sans fil Bluetooth, d'un moniteur de recul, de phares au xénon munis du système de phares adaptatifs (Adaptive Front ligting System), du système Intelligent Key avec démarrage à bouton-poussoir, d'un système audio Bose, de l'Infiniti Vehicle Information System, doté d'un écran LCD de 17 centimètres, de sièges avant climatisés, du système Vehicle Dynamic Control, de ceintures de sécurité qui s'ajustent d'elles-même en cas de collision, et du Advanced Air Bags System.