Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti QX usagé

Infiniti QX usagé

Confortable, énorme et assoiffé Par ,

Historique/Description : Infiniti s’en est pris aux Cadillac Escalade et Mercedes Classe GL de ce monde avec le QX56. Un nouveau modèle parcourt désormais nos routes, mais la dernière génération du QX, un Nissan Armada rebaptisé et plus huppé, profitait d’améliorations intérieures et extérieures destinées à livrer un style plus racé et un degré de luxe plus élevé. L’acheteur canadien pouvait se procurer la 1re génération du QX56 des années modèles 2004 à 2010.

Infiniti QX 2004 (Photo: Infiniti)

Muni d’un V8 de série déployant 315 ou 320 ch, d’une boîte automatique à 5 rapports et d’un système 4-4 avec gamme basse, le QX56 se voulait une machine extrêmement fonctionnelle proposant une capacité de remorquage généreuse et construite sur un cadre de camionnette robuste.

Dans le positif, le QX est endurci et travaillant et tracte avec confiance. Dans le négatif, il est gros, pesant… et très gourmand.

Vous y trouverez tous les raffinements habituels, dont une chaîne audio avec disque dur, un régulateur de vitesse automatique avec radar, des lumières de soubassement, un système de navigation avec commande vocale, l’interface Bluetooth, absolument tout automatique, des sièges en cuir, des garnitures en bois, et j’en passe. Le QX pouvait par ailleurs accueillir 7 ou 8 passagers.

Ce qu’on aime :
Les propriétaires apprécient en général son degré de confort, sa maniabilité, sa belle silhouette et son style. Le cocktail d’espace, de commodités de luxe et de compétence de camionnette a d’abord attiré la plupart des propriétaires.

Ce qu’on aime moins :
La consommation élevée déçoit presque à l’unanimité sur les forums en ligne, même si on ne choisit pas habituellement les véhicules de cette taille, ce degré de compétence et cette puissance pour leur discrétion à la pompe. Parmi les autres reproches, notons une dynamique de conduite digne d’un bateau, des porte-gobelets mal placés et quelques éléments intérieurs plus bon marché qu’on ne s’y attendait. Enfin, certains propriétaires auraient souhaité des performances plus musclées et des accélérations à pleins gaz moins bruyantes.

Problèmes courants de l'Infiniti QX usagé : Lors d’un essai routier, notez toute vibration gênante dans le volant, signe possible de roues mal équilibrées ou non alignées ou encore de pneus usés.

Infiniti QX 2006 (Photo: Infiniti)