Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti M 2006-2010 : occasion

Infiniti M 2006-2010 : occasion

Les M35 et M45, des berlines de luxe fiables Par ,

Écrire hebdomadairement des aperçus de voitures d’occasion pendant plusieurs années, ça ouvre les yeux. Votre chroniqueur épluche régulièrement les forums de propriétaires, les fils de discussions sur les plaintes des consommateurs et les ressources sur la fiabilité afin de donner aux acheteurs une idée de ce qui les attend et de leur indiquer les éléments-clés à vérifier lors d’un essai routier. Au fil du temps, j’ai constaté certains phénomènes : les véhicules coréens sont plus solides que jamais, il n’y a pas mieux qu’une petite Honda, Toyota ou Subaru d’occasion, et quand il s’agit de machines de prestige coûteuses, les Allemands offrent une incroyable expérience de conduite qui n’est pas toujours fiable.

Infiniti M 2007 (Photo: Infiniti)

Je conseille souvent aux lecteurs de songer sérieusement aux modèles japonais de luxe comme alternative aux modèles européens semblables. Évidemment, les Allemands fabriquent de superbes voitures de prestige… mais nombre d’entre elles commencent à souffrir de problèmes électriques et de filage frustrants en vieillissant. Et pour compliquer les choses, ces problèmes se manifestent à leur gré, et le diagnostic en est souvent difficile et cher.

Bon, je me prépare à recevoir un barrage de courriels virulents des inconditionnels de BMW et Mercedes, mais il faut qu’on se le dise : souvent, en ce qui concerne la fiabilité à long terme et les coûts d’exploitation, les Japonais signent les machines les plus attrayantes dans ce segment d’occasion.

Les Infiniti M35 et M45 en sont deux exemples. Trônant au sommet de la marque de luxe de Nissan, la dernière génération de la série M était offerte au Canada pour les années modèles 2006 à 2010, inclusivement. Les chiffres de l’appellation se rapportent à la cylindrée : les M35 disposaient d’un V6 de 3,5 litres, et les M45 d’un V8 de 4,5 litres. La puissance nominale du V6 s’élevait à 275 ou 297, selon l’année en question, et celle du V8 à 325 ou 335.

Tous les modèles héritaient d’une boîte automatique à cinq rapports avec mode manuel, et une transmission intégrale fut offerte plus tard pour les deux moulins. Sans celle-ci, la M était à propulsion. Dans les deux cas, prévoyez l’achat de pneus d’hiver si vous la sortez à longueur d’année.

Parmi les commodités, notons des sièges électriques en cuir chauffants et à mémorisation, des garnitures en bois et en aluminium, un poste informatique, des phares et un climatiseur automatiques, un toit ouvrant, une chaîne Bose supérieure, la navigation, l’interface Bluetooth, une clé intelligente et un rétroviseur autoatténuant. Oui, elle est bien nantie, proposant tous les raffinements auxquels on s’attend d’une voiture de prestige.

Infiniti M 2009 (Photo: Infiniti)