Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

IRL: Will Power de l'écurie Penske signe un week-end parfait

IRL: Will Power de l'écurie Penske signe un week-end parfait

Par ,

Will Power, de l’écurie Penske, signe un week-end parfait en remportant la victoire à St-Petersburg lundi après avoir dominé les essais et mérité la pôle position lors de la seconde épreuve inscrite au calendrier de l’IZOD IndyCar.

Pour l’Australien, il s’agissait d’une seconde victoire en autant de course. Le Britannique Justin Wilson termine au second rang pour sa nouvelle équipe Dreyer & Reinbold, privant ainsi l’équipe Penske d’un possible triplé.

En raison d’une piste toujours détrempée, le départ de la course a été décalé en matinée afin de permettre au bitume se s’assécher.

Malgré tout, les conditions demeuraient périlleuses comme le démontre le tête-à-queue de Milka Duno (Dale Coyne) durant le tour de formation tandis que Dario Franchitti (Ganassi) et Mike Conway (Dreyer & Reinbold) subissaient le même sort au premier tour.

Lors de la relance, Marco Andretti bondit et prit par surprise Power et Scott Dixon (Ganassi) pour ainsi s’emparer de la tête. Ce fut toutefois de courte durée puisque Dixon et, un peu plus tard, Castroneves le repassèrent.

Plusieurs pilotes ont alors connu des mésaventures. Tout d’abord Takuma Sato (KV Racing) qui a terminé sa course dans le mur au 22e tour.

Puis, Scott Dixon a arraché sa moustache avant en frappant l’arrière de la Dallara de Mario Moraes (KV Racing) alors que Tony Kanaan et son coéquipier Andretti furent contraints d’entrer aux puits pour réparer les bris causés par les débris qui jonchaient la piste.

L’accident le plus spectaculaire fut sans conteste au 46e tour lorsque la suspension arrière droite de la voiture de Dan Wheldon s’est subitement affaissée et a projeté la voiture du Britannique contre celle de Moraes avant de piquer droit dans les pneus. Heureusement, le pilote s’en est tiré indemne.

À la relance, Power, Wilson et EJ Viso (KV Racing) se sont détachés du peloton alors que Viso devint le premier à devoir s’arrêter dans les puits. Coup de chance, alors qu’un incident entre Conway et Matos a provoqué un autre drapeau jaune.

Puis, après un autre jaune, la course devint une affaire entre Power et Wilson alors que Briscoe et Castroneves se mettaient en chasse.

Au bout du compte, Wilson ne fut jamais réellement en mesure de menacer Power et a dû se contenter de franchir le fil d’arrivée derrière lui alors que Briscoe et Castroneves terminaient respectivement 3e et 4e.

Malgré une crevaison en milieu de course, Franchitti fut en mesure d’effectuer une remontée spectaculaire pour finir 5e alors que le Québécois Alex Tagliani donnait à FAZZT Racing un premier véritable résultat probant avec une 6e place, lui qui était encore 5e à quelques tours de l’arrivée.

IndyCar St-Petersburg top-10 – Épreuve #2
Pos Pilote Équipe Temps/Écart

1. Will Power Penske 2h07m05.7900s
2. Justin Wilson Dreyer & Reinbold + 0.8244s
3. Ryan Briscoe Penske + 4.7290s
4. Helio Castroneves Penske + 5.1699s
5. Dario Franchitti Ganassi + 22.2172s
6. Alex Tagliani Fazzt + 29.3224s
7. Danica Patrick Andretti + 30.3360s
8. Raphael Matos de Ferran Luczo Dragon + 30.6695s
9. Graham Rahal Sarah Fisher + 30.8426s
10. Tony Kanaan Andretti + 31.3508s
Etc…

IndyCar classement – Après la course #2
Pos. Pilote Points

1. Will Power 103
2. Ryan Hunter-Reay 59
3. Darion Franchitti 59
4. Justin Wilson 59
5. Raphael Matos 56