Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jaguar et Land Rover, plus british que le fish 'n chips!

Jaguar et Land Rover, plus british que le fish 'n chips!

Par ,

Beaucoup d’entre vous le savent : je suis un fervent adepte de Jaguar et Land Rover depuis belle lurette. La première voiture que j’ai conduite, du haut de mes huit ans, était une Jaguar MkII. Nous avons par la suite déménagé en campagne, où les Land Rover ont fait partie intégrante de ma vie, si bien qu’aussitôt mes études terminées, j’ai commencé à travailler comme apprenti de l’emblématique marque anglaise.

Naturellement, j’ai occupé beaucoup d’emplois au fil des ans et conduit différentes marques automobiles. Mais j’ai toujours craqué pour le Vert, et j’entends par là le Vert de course britannique, le Vert bronze de LR, le Vert Epsom et même le Vert olive morne privilégié par l’armée britannique! En fait, on dit souvent que si Monsieur Crash saignait, ce n’est pas du rouge qui coulerait, mais du vert…

Bien sûr, j’ai été témoin des bons coups et des ratés des deux constructeurs. J’ai même survécu à la sombre époque de British Leyland. Et, oui, je les ai toutes entendues (Pourquoi les Anglais boivent-ils de la bière tiède? Parce que Lucas fait des frigidaires!) et j’en ai conté une couple de bonnes moi-même (Si ta Jaguar ou ton LR ne perd pas d’huile, c’est peut-être parce qu’il n’y en a plus), mais en réalité, j’ai toujours été plutôt fier de ce duo.

Jaguar XJ supercharged 2011
Jaguar XJ supercharged 2011 (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)

Pour moi, une Jaguar incarne le raffinement et le succès, et son habitacle tout de bois et de cuir garni exerce l’attrait irrésistible d’une sirène. Par le passé, la noblesse britannique les conduisait, les swinger des années 60 les convoitaient, et la plupart des bandits anglais les volaient pour s’enfuir de la police! Évidemment, lorsqu’ils avaient empoché leurs gains illicites, ils se ruaient sur le concessionnaire le plus près pour s’en acheter une pour tous les jours. Une Jaguar criait simplement « J’ai enfin réussi ».

Land Rover jouit d’un héritage semblable. Le cheval de trait original a vu plus de guerres partout au monde que tout autre véhicule militaire de l’histoire. En effet, dans beaucoup de contrées lointaines, le Land Rover était le premier véhicule aperçu par les indigènes. Et bien sûr, les gentlemen-braqueurs s’en sont servi pour emporter leur butin lors de la fameuse attaque du train postal Glasgow-Londres... (Essayez d’en arrêter un et vous comprendrez pourquoi!)

Mais voyageons quelques années dans le futur… que s’est-il passé, exactement?

Eh bien, l’industrie automobile britannique ne s’est jamais vraiment remise de l’époque de British Leyland. Des grèves syndicales en sont pratiquement venues à bout, et Jaguar comme Land Rover ont souffert du travail médiocre des employés. Leur réputation a piqué du nez, et alors que des constructeurs comme Mercedes-Benz s’épanouissaient, Jaguar et Land Rover se sont presque éteints.