Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Kia Optima devient la K5 pour 2021

À son tour, Kia y est allé d’une présentation en ligne aujourd’hui, cette fois pour nous révéler la nouvelle génération de sa berline Optima. Au passage, cette nouvelle adopte chez nous la nomenclature qu’elle porte déjà à l’international, soit K5.

On vous avait déjà donné un aperçu du modèle en octobre dernier alors que la compagnie avait dévoilé une image afin de nous titiller. L’heure est venue d’en découvrir plus sur ce que le modèle nous réserve.

D’abord, avant une brève analyse du style, mentionnons que la K5 sera offerte sous trois configurations chez nous, soit LX, EX et GT Line. Elle sera livrable dès cet automne et c’est à ce moment que nous aurons plus de détails concernant les prix et la dotation.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Kia K5 GT Line 2021, profil
Photo : Kia
Kia K5 GT Line 2021, profil

Pour ce qui est des lignes, on voit une très belle évolution par rapport à l’Optima. La robe de la nouvelle mouture repose sur une nouvelle plateforme, la N3. Cette dernière a été perfectionnée pour augmenter la sécurité en cas de collision, mais aussi avec un objectif de réduction de poids, question d’améliorer les performances. La structure va servir d’autres modèles de la marque. Voyez la K5 comme un cobaye.

Au final, on retrouve une berline avec un porte-à-faux avant plus court, un empattement allongé, une hauteur hors tout abaissée et un style coupé à l’arrière qui n’est pas sans rappeler celui de la Stinger. En fait, on disait jadis des VUS qu’il s’agissait de voiture haute sur pattes. En regardant cette K5 de profil, on pourrait presque affirmer l’inverse.

Kia K5 GT 2021, trois-quarts arrière
Photo : Kia
Kia K5 GT 2021, trois-quarts arrière

Mécaniques
Sous le capot, un 4-cylindres turbo de 1,6 litre sera là dès le départ et proposera une puissance de 180 chevaux, ainsi qu’un couple de 195 livres-pieds. Une nouvelle transmission automatique à huit rapports sera de la partie.

Un peu plus tard cette année, un deuxième moulin fera ses débuts avec le modèle, soit un 4-cylindres turbo de 2,5 litres offrant cette fois 290 chevaux et 311 livres-pieds de couple. Ce bloc sera associé à la nouvelle transmission à huit vitesses et double embrayage.

De plus, la traction intégrale sera possible avec certaines variantes. C’est devenu l’outil de prédilection dont les berlines peuvent se servir pour lutter contre la popularité des VUS.

Kia K5 GT Line 2021, coffre
Photo : Kia
Kia K5 GT Line 2021, coffre

À bord, on s’y attendait, le modèle va se présenter comme un petit laboratoire technologique. Entre autres, finis les branchements sans fil encombrant. Le système multimédia pourra se présenter de deux façons, soit sur un écran de 8 pouces, soit sur un de 10,25 pouces, une unité qu’on voit sur les nouveaux modèles de la marque depuis un peu plus d’une année. Divisible, pour une consultation d’informations plus riche et plus précise, elle voit surtout son utilisation être conviviale. Concernant le branchement sans fil, ça tient notamment pour les applications Apple CarPlay et Android Auto, mais seulement avec l’écran de huit pouces ; il faudra qu’on nous l’explique celle-là.

Enfin, en matière de sécurité et d’aides à la conduite, on affiche également complet, surtout lorsqu’on grimpe dans la gamme.

Kia K5 GT Line 2021, écran multimédia
Photo : Kia
Kia K5 GT Line 2021, écran multimédia

Conclusion
Kia est consciente que les VUS sont en train de supplanter les voitures, mais elle persiste et signe, tout aussi consciente que l’an dernier, il s’est vendu quelque 1,5 million de berlines aux États-Unis.

La K5 semble intéressante, mais ce qui reste à savoir, c’est la réponse des acheteurs. Il faudra voir.

On vous reviendra avec plus de détails lorsque nous en aurons pris le volant.

Kia K5 GT Line 2021, avant
Photo : Kia
Kia K5 GT Line 2021, avant
Photos :Kia
Phgotos de la Kia K5 2021