Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia rappelle 380,000 Sportage et Cadenza en raison d’un risque d’incendie

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Kia procède au rappel de 379 931 véhicules dont la Cadenza (2017-2019) et le Sportage (2017-2021). La raison ? Un risque de court-circuit électrique dans le compartiment moteur qui pourrait entraîner un incendie, selon les documents publiés sur le site de la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration).

La situation est sérieuse au point où Kia recommande aux propriétaires de garer leur véhicule à l’extérieur et loin des structures, le tout avant de pouvoir faire remplacer la pièce concernée.

Le court-circuit se produit au sein de l’unité de contrôle électronique hydraulique, mais sa cause exacte est pour l’instant inconnue. Les propriétaires pourraient voir le témoin de pression, le témoin ABS ou le témoin MIL s’allumer sur le tableau de bord avant le début de l’incendie, ou éventuellement sentir ou voir de la fumée. Kia commencera à informer les propriétaires du rappel à partir du 30 avril et les concessionnaires y remédieront en remplaçant les fusibles dans la boîte de jonction électrique.

Kia a déclaré qu’elle n’avait pas connaissance d’incendies résultant d’un court-circuit avec les modèles concernés. Les problèmes reliés à des risques d’incendie commencent à se multiplier chez le duo Hyundai/Kia, cependant. À l’automne de l’année dernière, les deux firmes rappelaient 591 000 unités pour une fuite de liquide de frein qui pouvait provoquer un incendie. Au début de l’année 2020, Hyundai a rappelé 430 000 Elantra pour la possibilité que de l’eau pénètre dans le module ABS et déclenche un incendie.

Récemment, c’est le Kona électrique qui a été rappelé.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Kia Cadenza 2017
Photo : Kia
Kia Cadenza 2017

Associated Press estime que six millions de véhicules construits par Hyundai et Kia ont été rappelés pour des risques d’incendie ou de panne de moteur depuis 2015. En 2019, la NHTSA a lancé une enquête sur trois millions de véhicules Hyundai et Kia à propos de leurs risques d’incendie. Les véhicules concernés par l’enquête étaient des modèles Hyundai et Kia de 2010 à 2015 équipés de moteurs de 2,0 et de 2,4 litres. En plus des rappels, cette enquête a abouti à l’imposition à Hyundai et à Kia d’une amende de 210 millions de dollars pour avoir trop tardé à rappeler certains véhicules.

S’il est vrai que la fiabilité des moteurs coréens a fait des pas de géant depuis 10 ans, les deux constructeurs sont aux prises avec une foule d’autres pépins depuis un certain temps. La situation n’est pas encore alarmante, mais elle est inquiétante. Si les deux groupes souhaitent poursuivre leur ascension vers les plus hauts sommets, ils devront régler rapidement ces problèmes.